Ghana vs Burkina (CAN U20) : Des retards dans les travaux à Maradi

320 0

A 24 heures du premier match du groupe de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 20 ans Niger 2019, l’on ne savait toujours pas si les deux matchs de ce dimanche 3 février 2019 pourraient se tenir aux heures prévues en raison de quelques retards de travaux.

La Confédération africaine de football (CAF) pourrait décaler les heures des matchs du groupe B de la Coupe d’Afrique des Nations U20 basé à Maradi (700 km de Niamey). L’éclairage des lampadaires du stade régional de Maradi était si faible que les Étalons juniors qui devaient s’entraîner, se sont concentrés sur une seule partie de la pelouse à cause de la trop faible visibilité d’une grande partie du terrain. Les ampoules n’étaient pas au complet, selon des informations recueillies sur place.

La CAF avait envisagé d’avancer les heures des matchs. Ainsi, l’opposition Sénégal vs Mali devait se disputer à 14h30 (TU). La rencontre entre le Ghana et le Burkina devait être avancée à 16h30 Tu (et non 18h30 TU)  pour éviter que le deuxième match ne se joue dans le noir. Mais promesse a été faite que tout rentrera dans l’ordre à l’heure du match. A l’issue de la réunion technique, l’heure retenue était bien 18h30 pour le match des Étalons. Mais pendant la séance d’entraînement des Étalons U20, l’inquiétude s’est encore fait ressentir. L’idée de reprogrammer le match était en discussion à cause toujours des retards dans les travaux, notamment la faiblesse de l’éclairage.

En plus de cela, les journalistes et certains membres de délégations n’avaient toujours pas reçu leurs accréditations alors que la CAF avait annoncé que la disponibilité de ce sésame depuis le samedi 9h au centre de presse situé à l’intérieur du Stade. Un problème logistique n’a pas permis de livrer les accréditations.

 En plus, le centre de presse où devait être diffusé les matchs n’était pas fonctionnel. Ces différents soucis organisationnels viennent donner raison au président de la CAF qui a décidé des décalages des différentes CAN afin que les organisateurs soient prêts dans les délais requis.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre