Bobo-Dioulasso : Les déguerpis à la recherche d’un traitement diligent

0 0

Les victimes des opérations de démolition effectuées respectivement dans les zones non loties au secteur 29 et du quartier Kuinima de Bobo-Dioulasso ont exprimé leur mécontentement le samedi 9 mars 2019. A travers une marche, ils appellent au traitement diligent des dossiers du foncier.

«Traitement diligent des dossiers des déguerpis, arrêt des opérations de déguerpissement en attendant les conclusions issues de la Commission ad ’hoc d’apurement du foncier, aménagement d’un site de production pour la réinsertion des maraichers déguerpis du domaine du camp militaire, fin de l’expropriation des pauvres paysans de leurs terres au profit des sociétés immobilières » sont entre autres les doléances formulées par le Mouvement citoyen de la ville de Bobo-Dioulasso en collaboration avec la Coordination pour la transparence dans les lotissements.

Sous la houlette de Seydou Sanou, ils sont constitués des victimes des opérations de déguerpissement effectuées dans la zone non lotie du secteur 29 et celles des déguerpis des exploitants d’une partie du Camp militaire.

En l’absence du Gouverneur de la région des Hauts–Bassins Antoine Atiou, c’est son Secrétaire général qui a reçu la plate-forme revendicative des marcheurs qui ont aussi demandé la suspension du projet de déguerpissement devant se tenir bientôt à l’Arrondissement 4 de Bobo-Dioulasso.

Aminata SANOU
Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Avatar

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre