Mali : Une vingtaine de gendarmes tués dans une attaque

Une vingtaine de gendarmes ont perdu la vie, ce dimanche 26 janvier 2020, au Mali dans une attaque. Selon plusieurs sources, les gendarmes étaient installés dans un camp militaire, situé dans le centre du pays, à 85 kilomètres de la frontière avec la Mauritanie. Ils ont été pris pour cible, ce matin, par des hommes armés.

La suite après cette publicité

L’attaque a eu lieu peu avant l’aube, selon un élu local contacté par RFI. L’objectif des assaillants serait le camp d’une soixantaine de gendarmes dans la petite localité de Sokolo, dans le cercle de Niono, à environ 170 km du nord de Ségou.

Selon un premier bilan officiel, au moins 20 gendarmes ont été tués et plusieurs autres ont été blessés. Des armes ainsi que des matériels ont été emportés. Des témoins disent avoir vu les assaillants s’enfuir avec plusieurs véhicules militaires, après avoir incendié le camp, rapporte l’Agence France-Presse (AFP). Les terroristes seraient venus arrivés à moto.

Cette attaque survient au moment où le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux Opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, est arrivé à Bamako ce 26 janvier pour une visite de plusieurs jours dans le pays. Le Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, l’a accueilli à l’aéroport.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page