Burkina : L’Ambassade du Japon fait don d’un collège au village de Nadonon

Construire un collège pour les élèves du village de Nadonon situé à 18 km de Sapouy. C’est le rêve du Pasteur Isaïe Kabré. Ce rêve est en passe de devenir une réalité. En effet, l’Ambassade du Japon au Burkina Faso a été sensible à son appel et a fait don d’un peu plus de 47 millions de FCFA pour la concrétisation de ce rêve. La presse a été témoin de la signature du contrat ce jeudi 30 janvier 2020. 

La suite après cette publicité

Un collège d’enseignement général composé de 4 salles de classe, d’un bureau, d’un magasin et d’un forage pour un montant de 47 millions 500 000 FCFA. C’est ce dont bénéficie le village de Nadonon dans la commune Sapouy de la part du Japon.  200 à 300 élèves pourront ainsi bénéficier d’une éducation post-primaire sans avoir à parcourir des kilomètres.

L’ambassadeur japonais au Burkina, Tamotsu Ikezaki, a laissé entendre qu’en répondant à cet appel à l’aide de la Fondation Jathniel du Pasteur Isaïe Kabré, c’est parce que le Japon croit à la puissance de l’éducation. A cet effet, il a rappelé à l’assistance que c’est par l’éducation de ses fils et filles que son pays est devenu une puissance économique mondiale après sa défaite à la deuxième guerre mondiale et son territoire à 70% montagneux.

Réduire les distances parcourus par les élèves

 Pour lui, l’avenir du Burkina Faso réside dans l’éducation. Investir dans l’éducation, dit-il, « c’est prendre aussi en compte la dimension de l’éducation dans la lutte contre le terrorisme, le radicalisme et l’incivisme que connait le pays ». 

Pour ce faire, il dit se réjouir de voir que l’éducation n’est pas l’affaire de l’Etat seul, mais aussi des structures associatives. Il a par ailleurs exhorté le bénéficiaire à construire une infrastructure durable pour une éducation inclusive conformément aux termes du contrat.

Et au Pasteur Isaïe Kabré de rassurer à son tour, d’autant plus que ce projet constitue un levier important pour son village Nadonon. « La réalisation du projet permettra de réduire les distances parcourus par les élèves pour rejoindre Sapouy, de desservir en eau les concessions aux alentours et de créer de l’emploi pour des jeunes« , a-t-il indiqué .

La Fondation Jathniel, selon lui, a déjà 10 ans dans la promotion de l’éducation. Et son caractère privé ne l’éloigne pas d’une vision inclusive; puisqu’elle parraine les enfants vulnérables surtout les orphelins.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page