Burkina : Plus de 80 000 déplacés enregistrés en fin janvier 2020 au Bam

publicite

Le Directeur provincial en charge de l’Action humanitaire du Bam, Ousseni Kaboré, a fait le point sur la situation humanitaire dans sa province. Plus de 80 000 déplacés internes enregistrés en fin janvier. L’ensemble des dons et soutiens s’élève à 550,725 tonnes de vivres et à plus de 6 millions de FCFA, rapporte l’AIB.

La suite après cette publicité

La province du Bam a enregistré près de 88 000 personnes déplacées internes(PDI), à  la date du 27 janvier 2020, dont 45 472 à Kongoussi et 42 395 à Bourzanga.

Selon les dires du directeur provincial en charge de l’action humanitaire, Ousséni Kaboré, à la date du 27 janvier 2020, de nombreux déplacés ont rejoint leurs villages mais sont toujours pris en charge depuis Kongoussi, « parce que ces derniers n’ont pas pu récolter et demeurent dans la vulnérabilité ».

Cette session a été pour lui, l’occasion de saluer l’apport des ONG et associations pour soulager les déplacés internes.

« Nous avons déjà distribué 509 tonnes et il reste environ 49 tonnes dans nos magasins. En ce qui concerne l’argent, nous avons dépensé 3 millions 82 mille 470 FCFA et il reste 3 millions 147 mille 530 FCFA, à la date du 27 janvier 2020»,  rapportait-il.

Par ailleurs, le haut-commissaire du Bam, Ambroise Ouédraogo, président du COPROSUR/Bam, lui a déploré le fait que la plupart des ONG et associations interviennent à Kongoussi alors que les autres communes ont aussi besoin de soutien.

Cependant, il faut noter que la commune de Bourzanga a accueilli après ce bilan plus de 3 000 nouveaux déplacés internes venus de Silgadji à Tongomayel, où des terroristes ont massacré 39 personnes,  le 29 janvier  2020.

Photo d’illustration

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page