Burkina: Un comité appelle les femmes à récolter un milliard de F CFA pour les déplacés

Le comité « Célébrons le 8-Mars autrement » a animé une conférence de presse ce vendredi 7 février 2020 à Ouagadougou afin de lancer officiellement une vaste collecte de fonds et de dons en nature au profit des déplacés internes dans le cadre de la célébration du 8-Mars.

La suite après cette publicité

Les femmes du comité « Célébrons le 8-Mars autrement » estime qu’en ces périodes d’insécurité occasionnant un nombre très élevé de déplacés internes, il serait utile de penser à une forme de célébration de la journée internationale des droits de la femme.

Pour ce faire, le comité lance un challenge en appelant toutes les femmes du Burkina Faso à une collecte de fonds et de dons au profit des déplacés internes.

« Nous sommes plus de 20 millions de burkinabè dont 11 millions de femmes. Si chacune donne 100 F CFA, si nous donnons les unes pour les autres, les uns pour les autres, nous pourrions récolter plus d’un milliard de F CFA », à Rita Sawadogo, présidente du comité. Selon les responsables du comité, l’idée de ce challenge est née après un constat des difficultés rencontrées par les populations déplacées.

« Suite à un voyage dans le Sanmatenga, j’ai vécu la triste réalité des populations déplacées vivant dans la promiscuité, le dénuement avec des enfants grelottant sous des haillons à coté de leurs mères tout aussi démunies », a laissé entendre Rita Sawadogo.

Les membres du comité ont tenu à rassurer que les fonds récoltés arriveront aux destinataires que sont les Personnes déplacées internes. « Nous travaillerons sous le contrôle d’huissiers de justice », a rassuré Rita Sawadogo.

Pour le comité « Célébrons le 8 mars autrement », le fait de travailler sous contrôle judiciaire est la preuve que leur organisation qui est non seulement un cadre de volontariat et de bénévolat est aussi une organisation qui prône la transparence. « Nous allons publiquement faire quotidiennement le point de ce que nous gagnons », a affirmé Rita Sawadogo.

Il faut noter que pour la réception des dons en espèce, le comité compte installer des urnes scellées devant certaines alimentations et pharmacies. Il est aussi possible de faire des dépôts d’argent via la monnaie électronique.

Pour ce qui est des dons en nature, des personnes sont désignées pour la réception de ces dons, selon Aminata Ouédraogo, 2ème vice-présidente du comité. « Que ce soit du savon, des habits, des nattes ou des chaussures ou tout ce que vous avez comme excédant dans vos armoires, vous nous appeler afin qu’on vienne les chercher », a lancé Aminata Ouédraogo.

Cette collecte de fonds qui est particulièrement organisée dans le cadre du 08-Mars, a déjà commencé et prendra fin le 9 mars après un bilan des dons collectés, selon les responsables du comité.

Amadou ZEBA (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page