Décès du Chef de canton de Léo : « Le Burkina Faso perd un chef très cultivé » (Zéphirin Diabré)

Ceci est un communiqué de presse du Président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) relatif au décès de Léo Piyo, Chef de canton de Léo.

La suite après cette publicité

C’est avec grande tristesse que j’ai appris la disparition, le 16 avril 2020, de Sa Majesté Léo Piyo, Chef de canton de Léo.

Le Burkina Faso perd un chef très cultivé et soucieux de la cohésion sociale et du vivre-ensemble dans sa communauté. Les nombreux conseils que nous avons eus de l’homme lors de quelques rencontres tournaient autour de la question de la conservation de la Paix et de la Sécurité dans sa chère patrie, le Burkina Faso.

En ces circonstances douloureuses, au nom des militants de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et au mien propre, je présente mes sincères condoléances à la famille éplorée et aux habitants de la Sissili.

Que la terre de nos ancêtres soit légère à l’illustre disparu. 

Ouagadougou, le 18 avril 2020

Le Président de l’UPC

Zéphirin DIABRE

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page