Ramadan 2020 : Le ministère du commerce veille au respect des prix et de la qualité

Pour permettre aux musulmans et à tous les consommateurs de passer le mois de Ramadan en toute quiétude, le ministère en charge du commerce a initié une opération spéciale de contrôle des prix et de la qualité des produits de grande consommation. Ce jeudi 23 avril 2020 a marqué le lancement officiel de cette opération spéciale.  

La suite après cette publicité

Le mois de Ramadan est une période marquée d’une forte demande en produits de grande consommation. Cependant, certains commerçants  pourraient profiter de cette période de forte demande pour renchérir les prix des denrées de grande consommation ou écouler des produits de mauvaise qualité.

Lire également 👉Burkina : Le ministère du commerce contrôle les prix des produits à Ouagadougou

C’est ce qui a conduit le ministère en charge du commerce de lancer une opération de contrôle spécial Ramadan ce jeudi 23 avril 2020. « Période de pénitence marquée par les impératifs d’une demande accrue en produits de grande consommation tels que le sucre, le riz, l’huile alimentaire et les céréales locales, le Ramadan 2020 s’annonce plus éprouvant pour les fidèles musulmans eu égard déjà aux effets conjugués de la crise sécuritaire et sanitaire », a indiqué le ministre Harouna Kaboré.

Lancement du contrôle spécial Ramadan

Egalement, il a fait savoir que ces contrôles se dérouleront sur toute l’étendue du territoire national. A l’écouter, il s’agira, entre autres, de veiller au respect de la réglementation en matière de prix et de qualité et de lutter contre les pratiques frauduleuses.

Par ailleurs, le ministre en charge du commerce a invité les acteurs de la chaîne de distribution, à savoir les importateurs, les grossistes et les détaillants au strict respect des marges et des prix fixés par la réglementation économique en vigueur.

Seydou Zanga Sesouma, directeur général de GENEDIS Burkina
Seydou Zanga Sesouma, directeur général de GENEDIS Burkina

A l’issue de la cérémonie de lancement, les équipes de contrôle et les journalistes ont entamé des sorties de contrôles dans des entrepôts de grossistes importateurs et dans des alimentations. L’entreprise GENEDIS Burkina qui intervient dans la distribution des produits de grande consommation au Burkina Faso dispose d’un stock important pour le Ramadan.

Seydou Zanga Sesouma, le directeur général, a indiqué que son entreprise a pris les dispositions pour le Ramadan et que les prix pratiqués sont ceux fixés par le gouvernement. A l’écouter, c’est environ 2500 tonnes de sucre national et une autorisation d’importer plus de 5000 tonnes. 

Lire aussi 👉Rentrée scolaire : Descente du ministère du commerce dans les librairies

« C’est en prévision du Ramadan que nous avons mobilisé les stocks. Habituellement ces stocks réussissent à faire face à la demande », a précisé le premier responsable de GENEDIS Burkina. Il a aussi salué l’opération de contrôle spécial Ramadan. « C’est une bonne initiative. Cela permet de vérifier les stocks disponibles et de vérifier les prix qui sont pratiqués à travers toute la ville », a-t-il ajouté.

Mamadou Yaméogo, agent à la brigade Mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes, a révélé que le constat qui se dégage c’est que le niveau des stocks est bon et les prix sont respectés.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page