Lutte contre le terrorisme : La France remet un aéronef au Burkina Faso

L’Ambassadeur de France au Burkina Luc Hallade a procédé à la remise officielle d’un avion Tetras 260 à l’armée de l’air du Burkina Faso le samedi 12 décembre 2020 à Bobo-Dioulasso. A travers ce don, la France entend soutenir le Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme.

La suite après cette publicité

Dans le souci d’accompagner le Burkina Faso à relever le défi sécuritaire, la France a offert un appareil militaire à l’armée burkinabè. Il s’agit d’un Tetras 260 doté d’une autonomie de 8 heures avec une vitesse de croisière de 150Km/h. « C’est un logistique fiable qui a une belle capacité d’observation dans la lutte contre le terrorisme », rappelle l’’Ambassadeur de France au Burkina Luc Hallade qui était accompagné d’élus et de représentants de l’armée française.

L’appareil remis remplit plusieurs fonctions. Il a une capacité de surveillance aérienne, de recherche et comptage aériens, de suivi et protection de convoi et de photographie aérienne.

L’Ambassadeur de France au Burkina Luc Hallade annonce l’arrivée prochaine de futurs Tetras

D’autres Tetras seront remis

Ce don selon l’ambassadeur est le fruit d’une coopération militaire fructueuse entre les armées du Burkina Faso et l’armée française. « C’est le 8ème du genre. Et nous allons continuer cette livraison. Nous allons acheter un nouvel appareil que nous allons également remettre d’ici la fin de l’année 2021 », annonce-t-il.

Ce soutien de renforcement de capacité logistique de l’armée burkinabè par la France s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des conventions de l’Union européenne.

Le Chef d’Etat major de l’armée de l’air du Burkina, le Colonel-Major G Kounsaouma Palenfo,  a salué cette « bonne initiative » de la France qui sera d’une grande utilité dans la bataille contre l’insécurité.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page