Burkina Faso : La mairie de Ouagadougou solidaire avec les pensionnaires de la MACO et du Centre Delwendé

La Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) ainsi que le Centre Delwendé de Sakoula ont reçu la visite de l’exécutif municipal de la Commune de Ouagadougou ce mardi 22 décembre 2020. Les deux centres ont respectivement bénéficié de deux tonnes de riz et des cartons de savon  des mains de Armand Béouindé, maire de Ouagadougou.  

La suite après cette publicité

Cette visite de l’exécutif municipal de la Commune de Ouagadougou s’inscrit toujours dans la poursuite des activités de fin d’année de la Commune.  Le Maire Armand Béouindé en tête de la délégation est ainsi allé reconnaître les efforts des Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), le mardi 22 décembre 2020.

« L’exécutif communal a rendu visite à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou pour rendre hommage aux gardes pénitentiaires qui, tous les jours, font beaucoup de sacrifices pour garder cette maison qui contribue à la tranquillité urbaine », a déclaré le maire Armand Béouindé. Mais à l’endroit des détenus, le maire leur a également adressé les notes d’espoir.

« Nous somme allés rendre visite également à nos concitoyens qui sont momentanément privés de leur liberté et leur dire que nous qui sommes en liberté, nous ne les avons pas bannis de notre société. C’est de leur dire qu’après leur peine, ils pourront réintégrer la société pour pouvoir aider à la construction de la cité », a souligné Armand Béouindé. *

« … permettre aux pensionnaires de connaître des moments de festivités »

Le Maire n’est pas allé les voir les mains vides. Deux tonnes de riz et des cartons de savon leur ont été remis. Claude Ouédraogo, le Directeur de la MACO a salué l’engagement de la Mairie de Ouagadougou aux côtés de la MACO. « Chaque année, le Maire vient les mains chargées pour permettre aux pensionnaires de connaître des moments de festivités dans la joie », a signifié le Directeur de la MACO. Il a ajouté que c’est un acte pour montrer que les pensionnaires ne sont pas en marge de la commune de Ouagadougou.

Le Maire de Ouagadougou a par la suite poursuivi sa tournée d’hommage et de solidarité à Sakoula, un quartier périphérique de la ville de Ouagadougou qui abrite le Centre Delwendé qui est un lieu d’accueil des femmes abandonnées ou chassées de leur famille. Ce centre héberge 193 pensionnaires. 

« Nous sommes venus rendre visite à ces femmes qui sont marginalisées, ces femmes qui, à cause des valeurs décadentes de notre culture, on les chasse de leurs domiciles en les accusant de sorcellerie », a confié Armand Béouindé.

Là aussi, ce sont deux tonnes de riz et des cartons de savons qui ont été offerts à ces femmes pensionnaires du Centre Delwendé. La Sœur Vikness Mubega, Directrice du centre a exprimé sa joie de recevoir le Maire. Elle a aussi exprimé une lueur d’espoir du fait que le centre recevait moins d’adhérents, mais enregistre des retours en famille cette année.

Akim KY (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page