Burkina Faso : Près de 300 étudiants reçoivent leurs attestations de formation sur la participation citoyenne

Le club Aurore a procédé à la remise symbolique d’attestations à près de 300 jeunes ce vendredi 14 mai 2021 à Ouagadougou. Cette remise entre dans le cadre d’inculcation aux jeunes les valeurs humaines, de sociabilité pour pouvoir améliorer le vivre-ensemble au Burkina.

La suite après cette publicité

Construire un Burkina de paix, tel est l’objectif du club Aurore. En effet, après la caravane de conférence éducative qui avait permis au club de former des jeunes étudiants de l’Université Joseph Ki-Zerbo pour qu’ils servent à impacter le comportement de leur entourage pour un mieux vivre ensemble, aujourd’hui l’heure a été à la remise des attestations aux différents bénéficiaires.

Ce sont près de 300 jeunes au total  qui ont bénéficié de la formation et qui ont vu leur participation reconnue. Une activité jugée utile de  la part de ces indicateurs qui envisagent suivre ces jeunes formés à travers la création d’une cohorte  dénommée allumi-aurore.

À entendre Boureïma Drabo, président du club Aurore, cette remise fait suite à la conférence  tenue à l’Université le jeudi 22 avril 2021 sur la participation citoyenne, moteur de transformation sociale avec pour cibles les leaders estudiantins. Il a expliqué que cette formation vise à améliorer le vivre-ensemble. 

«  De cette formation, nous comptons apporter la contribution du club Aurore à travers ses membres à construire le citoyen de demain. C’est d’inculquer aux jeunes les valeurs humaines, de sociabilité pour pouvoir améliorer le vivre-ensemble dans notre cher pays », a-t-il expliqué.

Quant à Thiogo Noël,  étudiant en anglais et bénéficiaire, cette formation a été « de taille » et sera mise à l’épreuve sur le terrain. « La formation a permis à ce que tous ceux qui ont pris part  de connaître réellement le sens de la citoyenneté.

 Nous avons appris à travers cette formation qu’il est important que chaque citoyen burkinabè puisse cultiver des actes citoyens afin que nous puissions construire un Burkina Faso de demain pour la prospérité à venir. Nous allons faire en sorte que ce que nous avons reçu, nous puissions mettre en œuvre sur le terrain », a-t-il affirmé.

L’activité va s’étendre dans les 13 régions avec pour cibles les leaders des Organisations de la Société Civile et les leaders d’opinion. Des  groupes seront créés dans les différentes régions pour « contaminer » les autres dans leur environnement par leur bon comportement.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page