Burkina Faso : La deuxième édition du festival NaSPA lancée

La deuxième édition des Nuits atypiques de Sécurité et de Paix en Afrique (NaSPA) a été lancée officiellement ce jeudi 27 mai 2021 à Ouagadougou. C’est sous le thème « civisme et patriotisme au service de la sécurité pour la paix sociale durable » que le festival sera célébré durant quatre jours.

La suite après cette publicité

Après la première édition tenue du 13 au 15 novembre 2020, le festival  »Nuits atypiques de Sécurité et de Paix en Afrique » (NaSPA) entame sa deuxième édition. Festival culturel, artistique et sportif à dimension panafricaine, les NaSPA revêtent un concept à double caractère civilo-militaire et communautaire.

Cet événement vise à promouvoir les valeurs de civisme, de patriotisme, de tolérance, de fraternité, de sport de masse, de proximité-confiance entre Forces de défense et de sécurité (FDS) et civils, du vivre ensemble et d’intégration des communautés et des peuples.

L’évènementiel est porté par l’Association Afrik Béog Kamba – Burkina Faso au niveau communautaire depuis 2018 et se veut un tremplin afin de contribuer à impacter le changement au niveau de la population et surtout les jeunes générations en termes de changement qualitatif de comportement et consolider les valeurs de cohésion sociale et de sécurité publique durable.

Les officiels lors du lancement du festival – Ph. B24

Selon le promoteur du festival, Ousséni Sawadogo, cette célébration est un cadre où civils et FDS vont se retrouver sur un même plateau et communier. « Le festival NaSPA est un cadre d’expression de la diversité culturelle de l’Afrique et du monde. C’est un cadre atypique parce qu’il permet aux artistes FDS et aux artistes civils de se retrouver sur le même plateau pour communier et célébrer des valeurs chères à notre société, que ce soit la paix, la sécurité, la promotion de la cohésion et du vivre-ensemble », a indiqué Ousséni Sawadogo.

Ainsi, pendant les quatre jours, « le programme sera très alléchant », a promis le promoteur.  « Nous aurons des prestations des artistes FDS et des artistes civils, nous auront également des prestations de la troupe théâtrale de la Police nationale, la projection vidéo sur les clips, masques et danses traditionnels et la rue marchande en termes de gastronomie », a-t-il détaillé.  

A entendre Sini Pierre Sanou, le parrain de l’évènement, sa participation est une motivation pour la paix. « C’est pour la paix au Faso, en Afrique et dans le monde, et surtout que ces initiatives conscientisent notre jeunesse. A travers les différentes manifestations, ils prennent exemple  pour développer le civisme et contribuer à la paix au Burkina », a fait savoir Sini Pierre Sanou.

Joël THIOMBIANO (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page