Journée mondiale des micro finances : L’AFP/PME se prépare

Dans l’après-midi de ce samedi 26 juin 2021, l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP/PME) a tenu à Ouagadougou un panel Inaugural sur le thème « Entreprendre à zéro franc : Mythe ou réalité, comment s’y prendre ? ».

La suite après cette publicité

En prélude à la célébration de la Journée Mondiale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (JM-MPME) qui sera placée sous le Thème : « Renforcement des capacités de résilience des PME dans le contexte sanitaire de la Covid-19 », l’AFP/PME a tenu un panel inaugural sur le thème « Entreprendre à zéro franc : Mythe ou réalité, comment s’y prendre ? ».

Pour les organisateurs, la célébration de l’édition de 2021, au Burkina Faso, se veut être un cadre d’information, de concertations et de partages d’expériences de tous les acteurs de tout l’écosystème entrepreneurial du Burkina Faso.

« L’AFP/PME, en s’engageant dans l’organisation de la commémoration de la journée des MPME, entend porter très haut le flambeau des doléances des MPME, mais aussi fédérer les actions pour un meilleur accompagnement des MPME pour leur développement et par conséquent un rayonnement de l’économie du Burkina Faso », explique le directeur général de l’AFP/PME, Honoré Kietyeta.

Entreprendre avec  « zéro franc extérieur »

Le thème du panel, entreprendre à partir de Zéro franc ‘’Extérieur’’ désigne un sujet d’actualité dont la signification est mal comprise par tout le monde en général. Le panel représente alors, une opportunité pour les entrepreneurs et futurs entrepreneurs d’en avoir des notions plus larges à travers les témoignages de différents chefs d’entreprises qui en ont fait l’expérience.

« Nous avons pensé que si on insistait, cela allait permettre à ceux qui n’ont pas atteint la maturité d’emprunter en banque, de mûrir leurs idées, acquérir des compétences, se faire un carnet d’adresses et au fur et à mesure, se bâtir », a indiqué le directeur général de l’AFP/PME.

« Nous avons pensé en tant que AFP/PME, dans notre rôle de promotion de l’entrepreneuriat, que c’était utile de présenter aux jeunes d’autres alternatives plutôt que de participer à des concours de plans d’affaires où on a des ambitions élevées et lorsque vous êtes financés à minima, vous vous dites finalement ça n’a pas servi et je préfère attendre les concours. Nous pensons que l’alternative à ces concours et aux financements hypothétiques, c’est de déjà compter sur soi-même et démarrer avec le minimum de capital dont on dispose », a-t-il ajouté plus loin.

En rappel, les activités de cette célébration se dérouleront du 26 juin au 02 juillet 2021  à Ouagadougou en associant toutes les régions du Burkina.

Flora KARAMBIRI(Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page