Assises nationales sur l’éducation : Le Pr Stanislas Ouaro s’entretient avec les anciens secrétaires généraux du ministère

En marge des prochaines assises sur l’éducation nationale qui vont se tenir dans les prochains jours, le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, s’est entretenu avec les anciens secrétaires généraux de son département ce jeudi 8 juillet 2021 à Ouagadougou. Et il a reçu leur soutien et leur adhésion. 

La suite après cette publicité

Depuis plus de deux décennies, le système éducatif burkinabè est confronté à d’énormes défis et de troubles qui empiètent sur sa bonne marche. Tant bien que mal, les différents acteurs essayent de se démener comme ils peuvent pour une sortie de crise. D’où l’initiative des assises nationales sur l’éducation dont les consultations ont débuté depuis des mois. Ces consultations avaient pour vocation de prendre les avis des uns et des autres pour des discussions franches afin d’essayer de délivrer le secteur éducationnel des maux qui le nuisent depuis quelques décennies. 

Pour le ministre en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, les secrétaires généraux sont des chevilles ouvrières des ministères. Il a affirmé que ce sont eux qui pilotent les différents services techniques des ministères.

Le Pr Ouaro a informé que cinq parmi ces hôtes ont été choisis pour faire partie de l’équipe devant conduire la rédaction du document de base des assises. La rédaction de ce document débute déjà dès la semaine prochaine, selon le ministre.

« La présence de ces secrétaires généraux aux côtés du ministère de l’éducation nationale pour la préparation de ces assisses est très important en ce sens qu’ils vont permettre de faire un bilan de la mise en œuvre des différentes réformes que notre système a connues« , a-t-il argumenté.

Cette rencontre, à écouter le ministre de l’éducation nationale, vient clore la série des consultations entamées depuis un certain temps pour recueillir les propositions des différents acteurs pour la bonne tenue des assises. La prochaine étape, c’est déjà la rencontre avec les gouverneurs qui vont présider les comités d’organisation des assises au niveau régional. 

« Nous allons les rencontrer bientôt pour ensemble travailler sur le format de la gestion et de l’animation des assises au niveau régional« , a-t-il conclu tout saluant l’adhésion des anciens secrétaires généraux aux travaux des prochaines assises.

Willy SAGBE
Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page