Burkina Faso : Des élèves de la Garde de sécurité pénitentiaire à l’école des TIC

Le personnel et les élèves de l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (ENGSP) ont bénéficié d’une formation sur l’utilisation des TIC, le lundi 19 juillet 2021 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

« Forces de Sécurité Intérieure et réseaux sociaux », c’est sous ce thème que le personnel et les élèves de l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (ENGSP) ont bénéficié d’un séminaire de sensibilisation pour une utilisation professionnelle des TIC et des réseaux sociaux.

Cette formation a permis à l’équipe de la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité (BCLCC) de développer des modules sur les sujets liés à la cybercriminalité, les infractions courantes, les modes opératoires des cybercriminels et les bonnes pratiques dans l’utilisation des TIC.

Le responsable du Laboratoire de Criminalistique Numérique et de Veille Technologique, Moussa Zongo, a fait savoir que ce séminaire vise à armer les élèves de l’Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire sur la mauvaise utilisation des TIC.

« Il y a des dérives dans l’utilisation des TIC qui font désormais partie de notre vie quotidienne. C’est pourquoi, il est nécessaire que les agents d’application de la loi soient sensibilisés dans ce sens pour lutter efficacement contre la cybercriminalité dans la vie active et dans leurs établissements », a-t-il souligné. 

Egalement, le Directeur Général de l’ENGSP, Pascal Dabiré, a relevé que ce séminaire  va contribuer à aider les élèves dans l’exercice de leur fonction et dans la vie active.

Ecole Nationale de la Garde de Sécurité Pénitentiaire (ENGSP)

« Nous formons des élèves qui sont appelés à gérer des établissements pénitentiaires et au sein de ces établissements, nous avons des détenus parmi lesquels figurent sans doute des auteurs de cybercriminalité.

En tant qu’acteurs et encadreurs de ces détenus, avoir des notions sur la cybercriminalité les aidera dans leur travail. En plus, cette connaissance leur permettra de se prémunir contre ce danger, car ils vivent dans une société où les réseaux sociaux sont en vogue et ils peuvent aussi être victimes », a-t-il indiqué.

Les élèves ont salué l’initiative. Selon eux, cette formation va leur permettre une meilleure utilisation des TIC et de contribuer à lutter efficacement contre la cybercriminalité. 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page