Basketball : L’Académie d’or des archers surprend l’AS SONABHY et s’arrache le titre (65#61)

Les rideaux sont tombés sur la saison 2021-2022 du championnat national de basketball. L’Académie d’or des archers (AOA) a surpris l’expérimentée équipe de l’AS SONABHY en s’imposant (65-61). L’AS Douanes qui a aligné quatre équipes dans les finales les a toutes perdues notamment en sénior dames avec un match perdu face au Racing Club de Bobo Dioulasso.

La suite après cette publicité

Des surprises dans le championnat national de basketball ! Alors que le public s’attendait à une victoire de l’AS Douanes, avec des joueurs expérimentés et habitués des finales, ce sont les jeunes de l’Académie d’or des archers qui vont créer la surprise. Battus en match de poules par l’AS SONABHY, les jeunes de  l’Académie d’or des archers ne perdent pas le temps et profitent de leur fraicheur physique pour prendre l’avantage au premier quart temps (16-27). 

Mais l’AS SONABHY grâce à des joueurs comme Mamadou Sawadogo ou Wilfried Zerbo refait rapidement son retard en réduisant l’écart à quatre points à la mi-temps (32-36). Cependant, ils n’auront pas la force physique nécessaire pour arrêter cette bande de jeunes déterminés à remporter son premier titre. L’AOA remporte le troisième set (47-51) avant de confirmer dans le quatrième (61-65).

Le RCB surprend l’AS Douanes

Chez les dames, le Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB) a surpris l’équipe de l’AS Douanes en finale. Les Bobolaises se sont imposé 53#60. Pourtant l’AS Douanes a bien entamé la rencontre en remportant le premier quart temps (16-07). Le RCB se réveille au deuxième quart temps (28-30) et domine le reste de la rencontre, 40#43 avant de s’imposer 49#58. 

Marie Laurence Marshall a donné le coup d’envoi des deux finales.

« On a lutté. La plupart d’entre nous n’ont jamais joué une finale. Ne parlons pas d’en gagner. C’est notre première finale et on l’a gagnée (…) On avait envie de gagner. C’est ce qui a fait la différence », a fait comprendre Steph Paré, le capitaine de l’AOA.

 « On a perdu ces matchs sur des détails. Il fallait peaufiner quelque chose en défense mais on n’a pas pu le faire. Le score est à moins 4 pour nous, cela veut dire qu’on a perdu sur des détails. On perd deux paniers ou quatre lancers francs. Si on avait réussi ces détails, on serait champions ce soir », analyse Armel Wilfried Zerbo qui se projette désormais sur l’année prochaine.

Défi relevé

Après deux ans sans championnat et près de quatre ans de léthargie, la Fédération burkinabè de basketball (FEBBA) a su tenir ce rendez-vous avec le nouveau président Souleymane Yameogo dit Yamsoul.

L’équipe du RCB a créé la surprise en finale.

« Nous nous sommes engagés parce que ces jeunes ont de l’engouement pour la pratique du basket (…) Nous avons pu relever ce défi. Cela nous donne confiance à aller de l’avant », explique Souleymane Yaméogo. Il prévoit un All stars game entre les meilleurs joueurs de Bobo Dioulasso contre ceux de Ouagadougou. 

Quatre finales perdues par l’AS Douanes

Les grands perdants sont l’équipe de l’AS Douanes qui a aligné quatre équipes en finale mais les a toutes perdues. L’AS Douanes est battue chez les juniors filles par le RCB (53#60). Chez les juniors garçons, l’AOA est vainqueur contre l’équipe de l’AS Douanes (55#67) et aussi chez les espoirs hommes (49#60). 

L’ancien basketteur burkinabè Assad Belemlilga, résident aux Etats-Unis a offert 25 mille francs CFA pour chacun des Most valubale player (MVP, meilleur joueur du match) des deux finales. Le prix est revenu à Bazil Ouanfio de l’AOA chez les hommes et Safiatou Sangaré du RCB chez les dames. 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page