SIPHARM, un Salon dédié aux produits pharmaceutiques et matériels médico-techniques

Ariane Business Service ( ABS) organise, les 07, 08 et 09 octobre 2021 à la Salle de conférence de Ouaga 2000, la première édition du Salon International des Produits Pharmaceutiques et Matériels Médico-techniques de Ouagadougou (SIPHARM). C’est sous le thème « Médicaments et matériels techniques face aux défis des soins de qualité  dans l’espace UEMOA » que se tiendra ce cadre de mise en lumière du secteur pharmaceutique au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

Le Salon International des Produits Pharmaceutiques et Matériels Médico-techniques de Ouagadougou (SIPHARM) est une initiative qui se veut une vitrine de promotion par l’échange et le partage d’expériences, des produits pharmaceutiques au Burkina Faso. C’est au regard de ce rôle que Ariane Business Service (ABS) organise sa foire les 07, 08 et 09 octobre 2021 en lien avec cet objectif.

Le premier du genre au Burkina Faso, ce salon se veut  un cadre et une plateforme internationale de rencontre entre professionnels exerçant dans la distribution de matériels médico techniques et de produits pharmaceutiques.

« Cela, afin de relever le défi du sous équipement des formations sanitaires en matériels performants afin de procurer des soins de qualité à nos populations », a expliqué le directeur général de ABS, Mathieu Coulibaly.


Au programme de ces 3 jours, après la cérémonie d’ouverture, il y aura des panels, des expositions, des communications et la soirée gala de reconnaissance pour marquer son apothéose.

A cette édition, la Tunisie a été choisie comme pays d’honneur. Pour le comité d’organisation, ce choix est parti du constat que la Tunisie soit plus en avance sur le plan sanitaire par apport au Burkina. «  Nous voulons tout mettre en œuvre pour tendre vers ce pays », a ajouté le directeur général.

Pour cette première édition, au maximum 59 stands seront à la disposition des exposants d’ici et venus d’autres pays de la sous région. « Cette édition a coûté environ 250 millions de FCFA. Les coûts des stands seront fixés à environ 1 million de FCFA », a dit Alimata Ouédraogo / Bagagna, directrice en charge des expositions. 


Au-delà des expositions, il est prévu une vingtaine de communications scientifiques qui seront présentées par des chercheurs professionnels et des personnes ressources du domaine sanitaire.

« L’exposition quant à elle va accueillir les entreprises, les organisations et organismes œuvrant dans le domaine sanitaire. A ce jour, 80% des stands prévus, sont déjà attribués. L’accès du public au pavillon dédié à l’exposition est libre », a tenu à clarifier Mathieu Coulibaly. 

Abdoul Gani Barry

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page