Prix CANA 2020 : Des « partenaires » n’ont pas tenu leurs promesses

Les lauréats de la deuxième édition de la Célébration des Artistes Nationaux de l’Année (Éditions CANA 2020) doivent toujours attendre. Il s’agit de Smarty, Kayawoto, Lajaguar, José Bananjos et Massa Deme, désignés dans cinq catégories d’arts lors de la deuxième édition de la nuit des CANA organisées le 18 décembre 2020. La remise de chèque n’a pas eu lieu en fin septembre comme prévu. Burkina 24 est allé aux nouvelles, dans le cadre de la suite de l’enquête sur la question. Cette fois-ci, le commissaire général des CANA, Narcisse Désiré Ilboudo, donne les raisons de ces multiples rendez-vous manqués.

La suite après cette publicité

Dix mois après l’organisation de la deuxième édition de la Célébration des Artistes Nationaux de l’Année (CANA), les lauréats sont dans l’obligation d’attendre encore. « Il nous a appelés pour dire qu’on doit être réglé avant la prochaine CANA. C’est la dernière information que tout le monde a reçue », a informé Lajaguar, le meilleur artiste social de l’année aux éditions CANA 2020.

Mais l’attente est devenue longue, selon Lajaguar. « Ce n’est vraiment pas simple maintenant, mais on va faire comment ? », s’interroge-t-il. A l’entendre, l’acte n’a pas été lié à la parole entre le promoteur des CANA et certains de ses partenaires. « Ce qui ressort, il y a eu des promesses avec des partenaires, mais à la dernière minute, on dirait qu’ils ont lâché le gars », a-t-il cité.

Pour savoir les raisons du report, nous sommes rentrés en contact avec Narcisse Désiré Ilboudo, le commissaire général des éditions CANA. Les lauréats n’ont pas encore reçu leur dû. « Les lauréats ont été joints à propos et tout s’est bien passé », a-t-il répondu. Mais il confirme les dires de Lajaguar. « Exactement », a-t-il affirmé en réponse.

Lire aussi 👉🏿 Prix CANA 2020 : Smarty, Lajaguar, Bananzos et Massa Deme veulent leur fric !

Les raisons ont été évoquées sur notre insistance. « Les personnes de bonnes volontés qui ont voulu apporter leur support se sont excusées du fait que leur activité ne marche pas comme prévu. Néanmoins, j’ai rassuré les lauréats qu’ils auront leurs chèques avant la tenue de la prochaine édition. Des actions sont en cours pour tenir notre promesse », a rassuré Narcisse Désiré Ilboudo.

Les lauréats se retrouvent encore dans l’attente, sans précision de délai. Et la Manager de Massa Deme, Sylvette Leblanc, en a marre, à la limite. « Ils se moquent de nous ! Quelle prochaine cérémonie ? il faudrait déjà qu’il paye ce qu’il doit », a-t-elle laissé entendre.

Bien avant, les multiples reprises sans « raison valable » avaient poussé le lauréat dans la catégorie Meilleur artiste de la musique de film, José Bananjos, à opter pour la voie de la justice pour récupérer son dû. Selon l’intéressé, « la procédure est toujours en cours ».

Retenons que la nuit des CANA a lieu annuellement courant le mois de décembre. Les lauréats doivent-ils en pleurer ou en rire, en attendant une probable remise de chèque avant fin décembre 2021 ?

Affaire à suivre…

Akim KY

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page