Amélioration de la santé des enfants au Burkina : L’approche multisectorielle « Communauté amie des enfants » lancée

Dans le cadre de la coordination des activités entrant dans la protection des enfants, une initiative multisectorielle « communauté amie des enfants » a été lancée ce mercredi 6 octobre 2021 à Manga dans la région du Centre-Sud. Cette initiative vise à mettre en commun toutes les activités qui visent le bien-être des enfants dans les régions du Centre Nord et du centre sud. 

La suite après cette publicité

Le Burkina Faso est l’un des pays avec une mortalité infantile très élevée. Alors, plusieurs approches sont proposées pour corriger cette situation. Malheureusement, celles-ci sont mises en œuvre de façon parcellaire avec une faible implication des collectivités territoriales.

En vue d’améliorer la situation sanitaire et le bien-être des enfants, le Burkina Faso à travers l’UNICEF a bénéficié de fonds pour faire progresser les soins de santé primaires par une approche multisectorielle dénommée « communauté amie des enfants ».

L'approche multisectorielle communauté amie des enfants lancée
L’approche multisectorielle communauté amie des enfants lancée

En effet, cette approche prône que tous les secteurs de la santé-nutrition, eau hygiène et assainissement, protection de l’enfant, éducation, politique sociale travaillent ensemble pour aboutir à la santé et au développement intégral de l’enfant. Egalement, l’approche vise à renforcer les capacités des acteurs pour l’intégration et l’interopérabilité des secteurs impliqués. 

En d’autres termes, il s’agira de mettre en place, au niveau institutionnel et communautaire, un paquet intégré d’interventions centrées sur la mère, le nouveau-né et l’enfant, notamment dans les domaines de la santé, de la nutrition, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, de la protection de l’enfant à travers l’enregistrement des naissances.

Lire également 👉Burkina Faso : Plus de 6 milliards F CFA pour la construction d’établissements scolaires dans le Centre et le Centre-Sud

La gouverneure de la région du Centre-Sud, Josiane Kabré, a souligné que la vision essentielle de l’approche est l’engagement communautaire par la convergence des interventions pour atteindre les résultats holistiques pour l’enfant. A noter que cette approche est mise en œuvre depuis mars 2020 dans deux régions à savoir la région du Centre Sud et celle du Centre Nord. 

« Les résultats en cours dans le cadre de l’amélioration du bien-être de l’enfant sont forts encourageants », a relevé Josiane Kabré. A l’écouter, il s’agit, entre autres, de la prise en charge intégrée de la maladie de l’enfant au niveau communautaire par les agents de santé à base communautaire (ASBC), la création et la mise en fonction des centres secondaires d’enregistrement des naissances.

remise de matériels pour le suivi et la coordination de cette initiative à des acteurs
Remise de matériels pour le suivi et la coordination de cette initiative à des acteurs

L’approche multisectorielle « communauté amie des enfants » est mise en œuvre à travers des activités qui impliquent plusieurs acteurs, entre autres, des agents de la santé, de  l’éducation et les communes pour l’enregistrement des naissances. 

Dr Didier Dipama, directeur régional de la santé du centre-sud, a fait savoir que cette initiative prend en compte tous les domaines qui permettent à l’enfant une bonne évolution, une bonne croissance, une bonne santé au sein de la population. 

Le comité de pilotage a, par ailleurs, procédé à la remise de matériels pour le suivi et la coordination de cette initiative à des acteurs. Il s’agit, entre autres, des motos, des ordinateurs, des registres d’Etat civil, des lave-mains. 

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page