Ici Au Faso : Quelle est l’origine de la ville de Ziniaré ?

La ville de Ziniaré, encore appelée la Cité de Naaba Oubri, Chef-lieu de la province de l’Oubritenga et de la Région du Plateau-Central au Burkina Faso, accueille les festivités du 11-Décembre 2021. Mais que signifie réellement le nom « Ziniaré » ? Burkina24 a été reçu par le Chef coutumier de Ziniaré, le Naaba Sanem, qui lève un coin de voile sur l’origine et la signification du nom de cette ville. 

La suite après cette publicité

18 octobre 2021. Ziniaré est en ébullition. C’est une ville en plein chantier. Dès que l’on franchit ce grand mur peint en vert sur lequel est inscrit « Bienvenue à Ziniaré », ce sont de nouvelles constructions qui poussent de gauche à droite sur le long de la route nationale N°3 qui traverse la ville.

Pas de temps à perdre ! Quand on sait que le 11-Décembre approche à grands pas. Sur la RN°3, de longs véhicules transportant du ciment, du sable et d’autres matériels de construction ne cessent de mettre la poussière sur les usagers de la route, surtout ceux à moto ou à pieds.

C’est le même constat sur la voie rouge qui passe devant le palais royal de Ziniaré en plein réaménagement. À quelque 150 mètres du palais, c’est un marché à bétail chaque lundi. Ici, la poussière et le bruit des machines qui aménagent la voie et l’engouement du marché constituent un signe de bienvenue.

De loin, l’on aperçoit un mur jaune-gris avec un portail de couleur grise sur lequel il est inscrit « Cour royale de Ziniaré ». Un calme plat y règne. Des engins sont parqués devant le palais.

Peu de temps après notre arrivée, la porte du palais s’ouvre et un homme de la quarantaine accompagné d’une fillette d’environ 5 ans sortent. Ils s’informent sur l’objet de notre visite. Après un bref échange, nous sommes annoncés et vite installés.

Devant nous, se dresse un hangar couvert de pailles. Au milieu, une chaise et des nattes étalées de gauche à droite sur lesquelles sont assis des sages.

Après un petit moment d’attente, un homme, grand de taille, vêtu d’une tenue traditionnelle de couleur blanche, un bonnet rouge sur la tête, sort d’une pièce. Quand il arrive au niveau du hangar où sont assis ses ministres, tout le monde se met debout pour le saluer. C’est le chef de Ziniaré. Il fait signe de se rasseoir. Après les salutations d’usage, place à un tête-à-tête avec le chef.

Le chef de Ziniaré, le Naaba Sanem, parle volontiers de l’histoire et de l’origine du nom « Ziniaré ». Il explique que ce nom vient de la langue mooré et signifie tout simplement « Du jamais vu ». 

Le Naaba Sanem relate qu’une princesse au palais avait l’idée de faire des beignets qu’elle vendait. C’était un commerce différent de l’actuel. Il fallait échanger un produit contre un autre.

Le chef renseigne qu’après cette princesse, une reine arriva au palais et innova avec son savoir-faire. Cette dernière faisait, en effet, des beignets et des galettes et proposait une nouvelle forme de commerce qui consistait à vendre un produit contre des « Coris ».

Les Coris représentaient en quelque sorte de la monnaie. Son commerce va susciter une grande affluence et de l’admiration notamment des Nyonnyonsé venus de Guiloungou qui pratiquaient une autre forme de commerce.

« Et cela a créé de l’affluence vers le palais. Ainsi de suite, les gens venaient toujours. Et les autochtones disaient que c’est « Du jamais vu », une femme qui crée un marché plus viable que les marchés que nous avons déjà, c’est « Du jamais vu ». C’est de là qu’est venu le nom Ziniaré « , confie le Naaba Sanem.

« Ce que je peux vous dire qui est ce qu’on nous dit, c’est le premier marché sur le plateau Moaga pour ne pas dire sur le territoire national« , commente-t-il.

Ziniaré est aussi appelé la cité de Naaba Oubri. Naaba Sanem revient sur ce surnom de la ville. Il décrit que Oubri était le petit fils de Guiloungou, nom que porte jusqu’aujourd’hui une localité de Ziniaré.

« Selon l’histoire qui nous a été racontée, sa mère est venue de Ziniaré, précisément de Guiloungou qu’on a donnée au mariage au roi de Tenkodogo. Et quand les Razzia étaient venus, ils ont attaqué la localité de Guiloungou, ils (ndlr les habitants de Guiloungou) ont demandé assistance au roi de Tenkodogo qui n’a fait que nous renvoyer notre petit fils de venir assurer notre protection« , raconte-t-il.

Le Naaba Sanem indique qu’après avoir libéré Guiloungou et Ziniaré de l’emprise des Razzia, Oubri a continué sa conquête jusqu’à Ouagadougou où il travailla à l’organisation de ce royaume. Après Ouagadougou, Oubri poursuit la conquête du côté de Koudougou où il trouva la mort. Sa dépouille sera ramenée et enterrée à Ziniaré, précise Naaba Sanem.

En rappel, la ville de Ziniaré accueille la célébration des festivités du 11-Décembre 2021. Le Naaba Sanem promet de faire de cette célébration « Du jamais vu », comme le nom de la localité l’indique. « Nous sommes sur les préparatifs. Et c’est avec un grand intérêt que nous accueillons le 11-Décembre avec tous les défis que nous nous sommes fixés sur le plan régional pour faire de notre 11-Décembre du jamais vu« , promet-il.

Il salue cette initiative qui, dit-il contribuera à promouvoir la culture burkinabè. « Nous assistons aujourd’hui impuissamment à la disparition de nos cultures, de nos valeurs traditionnelles. Et la génération actuelle est déboussolée, souvent il y a certains qui ne connaissent même pas leurs origines« , déplore-t-il.

Aussi, Naaba Sanem appelle-t-il la jeunesse à s’intéresser davantage à la culture de leur pays en général et de leurs villes et villages en particulier. Parce que comme on le dit, poursuit-il, tant qu’on ne sait pas où est-ce qu’on s’est levé, on ne saura pas où on part. « Nous avons une force et nous sommes une force, seulement que nous sous-estimons encore cette force « , argumente-t-il.

Ziniaré, c’est aussi cette ville du Burkina Faso d’où proviennent des hommes et des femmes qui ont marqué l’histoire du pays notamment le Naaba Oubri qui a travaillé pour l’organisation du royaume de Ouagadougou, Blaise Compaoré qui a dirigé le Burkina Faso pendant 27 ans…

Willy SAGBE

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Ici Au Faso

"Ici Au Faso" est une rubrique animée chaque dimanche principalement en vidéo sur le site web de Burkina24 et sur les différents réseaux sociaux. Elle vise à promouvoir le Burkina Faso et les Burkinabè.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page