Le groupe Facebook change de nom et devient Meta

Le groupe californien change de nom pour mieux refléter la diversité de ses activités, et son nouvel objectif : Bâtir le « métaverse ».

La suite après cette publicité

Ne l’appelez plus Facebook, mais Meta ! Mark Zuckerberg a annoncé ce jeudi 28 octobre 2021 lors d’une keynote que le groupe californien, maison-mère de Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger et Oculus, changeait de nom avec effet immédiat.

« Notre marque était trop liée à un seul de nos services et ne reflétait pas tout ce que nous faisons », a expliqué le PDG du groupe et d’ajouter que « ce nouveau nom marque notre nouvel objectif : aider à donner vie au métaverse ».

Voilà trois mois que Mark Zuckerberg a remis sur le devant de la scène ce terme issu de la littérature de science-fiction. Le fondateur du groupe nomme ainsi ce qu’il pense être la future plateforme majeure de connexion à Internet, qui supplantera les smartphones d’ici à la fin de la décennie.

« L’Internet ne cesse d’évoluer. Nous sommes passés des PC aux smartphones, et du texte aux photos puis aux vidéos, et cela n’est pas fini », déclame le PDG. « La prochaine plateforme sera encore plus immersive, une sorte d’Internet palpable, où vous serez dans l’expérience au lieu de la regarder. Nous appelons cela le métaverse », a-t-il précisé.

Des lunettes de vue classique qui permettraient de voir « au-delà du monde physique »

Pour le créateur de Facebook, « le métaverse est la prochaine frontière. C’est la promesse ultime, qui permettra de rapprocher les gens, d’avoir une sensation de présence, de pouvoir se téléporter n’importe où ».

Le projet, qui est réuni dans le département Facebook Reality Labs (technologies de réalité augmentée, virtuelle et mixte), abrite à ce jour 10.000 salariés aux États-Unis. Facebook a annoncé le recrutement dans les cinq prochaines années de 10.000 ingénieurs et développeurs supplémentaires en Europe.

Ce grand chantier va coûter 10 milliards de dollars pour l’année 2021, un coût qui montera au fil des années, a prévenu Mark Zuckerberg. Défi technologique majeur, le projet métaverse ne devrait pas aboutir avant la fin de la décennie.

Lors de sa longue keynote (80 minutes), le créateur de Facebook a donné un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler ce futur de l’Internet, qui pourra être rejoint par un écran connecté classique, mais surtout via un casque de réalité virtuelle ou des lunettes de réalité augmentée. L’objectif à long terme de Facebook est de réussir entre autres à concevoir un appareil qui a l’apparence de lunettes de vue classique, mais qui permettrait de voir « au-delà du monde physique ».

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page