Burkina Faso : La paroisse Saint Jean XXIII célèbre ses 50 ans d’existence

Le jubilé d’or de la paroisse Saint Jean XXIII a connu son apothéose le dimanche 31 octobre 2021 par une messe d’action de grâce célébrée par son imminence le Cardinal Philippe Ouédraogo. 

La suite après cette publicité

1971-2021 ! La paroisse  Saint Jean XXIII a 50 ans d’existence.

Comme l’a dit son Imminence le Cardinal Philippe, « le grain semé en terre, il y a 50 ans a poussé et donné de bons fruits… Dieu est passé par des hommes, des femmes, volontaires des âmes généreuses pour construire cette belle église. Ces hommes et femmes se sont engagés sur tous les plans pour faire vivre cette paroisse jusqu’à nos jours ». 

Et pour ce jubilé qui voit sa clôture ce jour, les organisateurs ont souligné qu’ils ont mis une année (Ndlr, le lancement du jubilé a eu lieu  le 11 octobre 2020, et a pris fin le 31 octobre 2021), à préparer cette fête jubilaire.

Les fidèles venus rendre grâce au Seigneur pour ce jubilé d’or

Le thème de ce jubilé d’or est : «  A l’exemple de Saint Jean XXIII, soyons des témoins vivants de notre foi ».  Pour le président du Conseil Paroissial des Laïcs, Joël Traoré, ce thème est « très révélateur », car dit-il, « notre paroisse a traversé des moments difficiles et des moments de bonheur. Elle a enfin atteint sa maturité ! Elle n’est plus la paroisse d’une élite, mais elle appartient à tous les Chrétiens qui la fréquentent sans distinction de races ni de classes sociales. En témoignent ces différents drapeaux qui représentent les différentes nationalités qui constituent notre paroisse ».

Plusieurs autorités religieuses politiques coutumières ainsi qu’une délégation religieuse du Ghana, étaient présentes à ce jubilé. Il y a, entres autres,  Son Excellence Mon Seigneur Jean Marie Compaoré, l’ancien Chef d’Etat Jean Baptiste Ouédraogo et son épouse, etc.

Différentes nationalités composent la paroisse

La paroisse a engrangé plusieurs acquis depuis sa création, à en croire le Président du comité de pilotage du cinquantenaire, Edouard Malgoubri. En effet, elle compte 22 groupes de Communauté Catholique de Base, 4 134 baptisés, 460 premières communions, 2 437 confirmés, 2 616 mariés.

Plusieurs temps forts ont marqué cette cérémonie, comme la remise d’attestations à des pionniers de la paroisse. Ils sont environ une centaine qui auront des attestions. Mais pour ce jour, cinq pionniers dont l’ancien président Jean Baptiste Ouédraogo ont reçu des attestations de reconnaissance pour leur engagement pour la bonne marche de la paroisse.

Le Cardinal Philipe Ouédraogo remettant une attestation à un pionnier de la paroisse

Par ailleurs, une forte délégation venue du Ghana, était présente pour se réjouir avec les paroissiens de ce jubilé. Des présents en nature ont été offerts au Cardinal Ouédraogo, et au curé Père Dominic Appée, et en espèce à la paroisse.

Une forte délégation de 80 personnes venues du Ghana

En rappel, c’est en 1969 que la communauté a été mise en place dont le premier curé canonique l’abbé Bilgo a dit sa première messe en 1971. Les premières autorités ecclésiastiques de l’époque, en l’occurrence le cardinal Paul Zoungrana, lui ont conférées le nom de Jean 23. Cette communauté sera par la suite érigée en paroisse en 1998 par son excellence Monseigneur Jean Marie Compaoré. Elle sera définitivement baptisée Paroisse Saint Jean 23 avec comme Curé Père Antony Weldever

Irmine KINDA

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page