Corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey : La Banque mondiale va financer le Togo à hauteur de plus de 67 milliards de FCFA

La Banque mondiale compte financer le Togo dans le cadre de la réalisation du corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey à hauteur de 67 milliards de FCFA. 

La suite après cette publicité

Le corridor routier Lomé-Ouaga-Niamey, long de 1065 km, est un axe incontournable de la chaîne d’approvisionnement des trois pays et un itinéraire essentiel pour leurs économies respectives. Il dessert 65% de la population du Togo, 21% de celle du Burkina Faso et 7% de celle du Niger.

Dans le cadre de la mise en œuvre du corridor économique Lomé-Ouagadougou-Niamey, le gouvernement togolais et la Banque mondiale ont signé le vendredi 29 octobre 2021 à Lomé, l’accord de financement.

En tout, 120 millions de dollars environ 67,8 milliards FCFA ont été alloués au Togo, selon les termes de l’entente paraphée par le ministre de l’économie et des finances et la directrice des opérations de la Banque mondiale.

Lire également 👉Burkina : La route Koupèla-Bittou-Cinkansé-Frontière du Togo réhabilitée

Selon le portail gouvernemental République Togolaise, le projet contribuera à faire du Togo un hub logistique et de services.  Le projet comprend plusieurs composantes. Il s’agit, entre autres, de l’amélioration des infrastructures et des systèmes de transport sur le corridor, l’amélioration de la qualité des services de transport et de transit.

Egalement, de nombreuses activités seront mises en œuvre à savoir la réhabilitation du tronçon Aouda-Kara sur la RN1, l’amélioration des pistes d’accès aux agropoles de Kara et Oti, la mise en œuvre d’actions correctives sur l’axe Lomé-Cinkassé.

Le projet du corridor routier Lomé-Ouaga-Niamey qui durera 5 ans est placé sous la tutelle des ministères des transports des trois pays.

Source : Agence Ecofin

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page