FILO 2021 : Environ 8.000 amoureux du livre attendus à Ouagadougou

Les différents axes de la 16e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) attendue du 25 au 28 novembre 2021 ont été déroulés, par le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme. C’était au cours d’une rencontre tenue ce samedi 6 novembre 2021 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Panels, conférences, expositions-ventes d’œuvres littéraires, olympiades littéraires nationales, rencontres d’échanges autour du livre, formations en technique d’écriture et d’animation, d’animation espaces enfants, tels seront les temps forts de l’édition 2021 de la biennale du livre, FILO qui se tiendra du 25 au 28 novembre 2021 du côté de la cour du SIAO.

La présente édition se déroulera sous le thème « Édition et marché du livre au Burkina Faso : Enjeux, défis et perspectives ». A travers ce thème, le ministère entend encourager les professionnels de la filière à améliorer leur contribution au développement d’une industrie du livre burkinabè, dynamique et compétitive.

A en croire la ministre en charge de la culture, Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano, une centaine d’exposants d’œuvres littéraires sont attendus, pour une prévision d’environ 8000 visiteurs durant les 4 jours de la foire.

« Les innovations à cette édition 2021 de la FILO, c’est d’abord les olympiades littéraires nationales. Contrairement à l’édition précédente, les olympiades de cette édition concernent quatre régions, à savoir les régions du Centre, Centre-Ouest, Nord et les Hauts-Bassins. 

A cela s’ajoute la mise en lumière de la coopération entre le Burkina Faso et la Wallonie Bruxelles. La 3e innovation est que la Société des auteurs, des gens, de l’écrit et des savoirs (SAGES) entend organiser un certain nombre d’activités dans les établissements scolaires et universitaires de Ouagadougou. Enfin, il y a le Grand prix du livre d’une valeur de 1 500 000 F CFA. A ce propos, dix œuvres sont en compétition cette année », foi de la ministre.

La FILO est organisée par le ministère en charge de la culture à travers la Direction générale du livre et de la lecture publique (DGLP). Ainsi, les objectifs de la foire sont entre autres de créer un cadre de concertation entre les acteurs de la filière ; offrir une tribune de promotion du livre; intégrer le livre aux efforts de scolarisation et d’alphabétisation; favoriser l’émergence de supports de sa vulgarisation; positionner le livre comme un adjuvant aux actions d’émancipation et de développement du citoyen. Afin de relever ces défis, la ministre a procédé à l’installation du Comité National d’Organisation de la présente édition.

Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano

Valentin Kambiré, premier responsable de la DGLP, a fait savoir qu’en ce qui concerne les activités de la SAGES, ce sont plus d’une quarantaine d’établissements de la ville de Ouagadougou qui seront visités par les acteurs nationaux et internationaux en vue de faire connaître leurs œuvres aux jeunes élèves et étudiants. Selon lui , le budget organisationnel varie entre 45 et 50 millions F CFA.

Il faut dire que cette présente édition est placée sous le parrainage de Sika Kaboré, épouse du président du Faso.

Abdoul Gani BARRY

BURKINA 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page