Kaya : Le PME et l’UNICEF au chevet des élèves déplacés internes

Le vendredi 05 novembre 2021, le Partenaire Mondial pour l’Education (PME), à travers l’UNICEF, a organisé une cérémonie de remise de kits aux élèves déplacés internes du Burkina Faso. L’école de Kouim-Kouli de Kaya, a bénéficié de ces dons.

La suite après cette publicité

Le Partenaire Mondial pour l’Education (PME), à travers l’UNICEF, a effectué une remise de kits aux élèves déplacés internes du Burkina. A ce titre, 125.000 kits ont été octroyés à ces enfants qui manifestent un grand besoin.

« C’est un lancement de matériels. Au-delà des kits, il y a aussi des vélos, d’autres matériels qui vont être associés pour tout le pays, là où il y a les plus vulnérables. La question importante, ce n’est pas uniquement du matériel, c’est aussi d’autres activités qui sont associées à ce lancement. Il est important d’appuyer les efforts du gouvernement à travers le pays, aux populations vulnérables, pour les enfants en âge scolaire, d’avoir accès à l’éducation et de rester pour continuer leur éducation », a expliqué Sandra Lattouf, représentante de l’UNICEF au Burkina Faso.

A entendre la représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, cette remise de don est une façon de s’assurer qu’il y a une réponse holistique à la protection de l’enfant. Ce qui sans doute est la bienvenue pour le Pr Stanislas Ouaro, Ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales.

« Il faut dire que notre pays fait face malheureusement, à une situation sécuritaire qui perturbe et déstabilise le système éducatif. Et en lien avec ceci, nous travaillons à ce que partout où des élèves se déplacent avec ou sans leurs parents, qu’ils puissent être réinscrits dans des établissements s’il y en a. C’est dans ce cadre qu’avec l’appui des partenaires techniques et financiers de l’éducation, le Partenariat Mondial pour l’Education (PME) et l’UNICEF se sont associés pour nous accompagner dans cette initiative d’inscription des élèves déplacés internes mais aussi d’accompagnement des élèves hôtes », a-t-il indiqué.

Pour l’année scolaire 2021-2022, Cent cinq mille cinq cents quatre-vingt-seize élèves ont été réinscrits. Un chiffre qui pourrait connaitre une augmentation, à en croire le patron en charge de l’éducation nationale.

Essentiellement composé de table-bancs, de vélos, de radios, de chaises, d’armoires, de lampes salaires…, ce don a un budget estimé à 1 milliard cinq cents millions de F CFA.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page