Un séminaire de la SGBF pour renforcer les capacités de ses clients

Société Générale Burkina Faso (SGBF) a organisé un séminaire le jeudi 21 octobre 2021 à Ouagadougou en vue de renforcer les capacités de ses clients et prospects pour en faire des partenaires commerciaux fiables à l’international.

La suite après cette publicité

Echanger avec sa clientèle sur les aspects règlementaires et les exigences documentaires en matière d’opérations internationales effectuées à partir du Burkina Faso, c’est l’objectif fixé par Société Générale Burkina Faso à travers une rencontre B2B avec ses partenaires. La Société Générale Burkina Faso dit avoir construit une diversité de solution en termes de paiement, de sécurisation des flux et de financement des transactions à l’international.

L’opération d’open account, la remise ou crédit documentaires, les garanties internationales ou encore la solution de couverture du risque de change sont des solutions qui ont été abordées au cours de ce séminaire.

« C’est connu que le commerce est fondamental pour l’Afrique, et cela a amené les pays à commercer non seulement entre eux en Afrique mais aussi avec le reste du monde. Aujourd’hui nos échanges avec nos clients ont porté sur ces opérations, leur spécificité. Essayé de leur présenter non seulement nos produits mais la règlementation en la matière. Parce qu’il faut être outillé. Il y a des risques dans l’exécution de ses projets, il y a des règles à accepter, des règlementations à accepter, des procédures à respecter », explique Robert Aimé Diallo, le directeur commercial entreprise de Société Générale Burkina Faso.

Cette rencontre qui se veut un moment de partage d’expertises dans le domaine du commerce international, est aussi un moyen de mieux rassurer les partenaires sur société Générale Burkina Faso filiale un groupe « qui fait partie de l’un des tous premiers groupes financiers à travers le monde avec des représentations dans 19 pays ».

Un séminaire salué par les partenaires

Le directeur commercial laisse entendre que l’objectif est qu’au sortir de ce séminaire, les partenaires soient mieux outillés et comprennent mieux les outils de paiements à l’international.

Pour Salifou Compaoré, de la société de route et de bâtiment, un des partenaires de SGBF, ce séminaire vient à point nommé. « Nous sommes partenaires avec la société générale depuis un bon moment. C’est avec satisfaction que nous assistons à ce séminaire d’échange et de formation. J’avoue que c’est un apport significatif. Si on a multiplié ce genre d’initiative ça serait non seulement bien pour les partenaires de la banque mais pour la banque elle-même, du fait qu’on gagnerait beaucoup en temps surtout avec le commerce international », affirme-t-il.

Lors de ce séminaire, le directeur commercial entreprises de Société Générale Burkina Faso incite les partenaires à s’outiller sur les nouveaux produits qu’ils ont au niveau du groupe Société Générale.

« On leur a présenté le change à terme flexible (American FX Forward). Nous sommes la seule banque à le faire actuellement, qui nous permet de faire, pas à une date donnée mais sur une période donnée de caler ensemble avec nos clients, le cours de la devise. Ça leur permettra de ne pas avoir simplement dans les transactions un transfert pur où on s’entend sur le cours de la devise à une période donnée mais de pouvoir jouer sur une période, ça permet d’optimiser les coûts », soutient-il.

Il faut noter que le marché du commerce international est en perpétuel mouvement, sous l’influence à la fois des environnements réglementaires, des outils, moyens et techniques logistiques et des innovations régulières sur les canaux de communication.

Société Générale Burkina Faso se dit être une porte ouverte sur l’international à travers la reconnaissance de sa signature sur le réseau Société Générale dans le monde entier. Elle rassure ses partenaires que les préoccupations des exportateurs comme celles des importateurs restent inchangées.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page