Prix OFAB 2021 : Les journalistes Boubacar Tarnagda et Alidou Ouédraogo lauréats

La 5ème  édition du prix OFAB (forum ouvert sur la biotechnologie agricole du Burkina Faso) a refermé ses portes ce vendredi 12 novembre 2021 Ouagadougou. Boubacar Tarnagda de Bafoudji info et Alidou Ouédraogo de radio oméga ont été les deux lauréats de l’édition 2021.

La suite après cette publicité

15 œuvres étaient en compétition pour le prix de l’excellence en journalisme sur les biotechnologies agricoles édition 2021. A l’arrivée, ce sont Boubacar Tarnagda de Bafoudji info et Alidou Ouédraogo de radio oméga qui ont été sacrés respectivement dans la catégorie presse en ligne et radio. La catégorie télévision n’a pas eu de lauréat pour cette édition.

Revenant sur les objectifs du prix, le coordonnateur OFAB, Dr Edgar Traoré a souligné qu’il s’agit de « célébrer l’excellence ». « La vison de OFAB est de promouvoir la sécurité alimentaire à travers une contribution significative des biotechnologies. C’est ainsi que le prix OFAB de l’excellence en journalisme se positionne comme une initiative de promotion et de valorisation du travail de la recherche agricole et environnementale », a-t-il expliqué.

Selon ses propos, le prix récompense les écrits journalistiques qui mettent en avant les nouvelles découvertes des biotechnologies agricoles et environnementales. Pour sa part, le directeur général de l’INERA, le Dr Amidou Traoré est revenu sur l’importance de la science. Selon ses dires, « la science demeure un puissant moyen de développement ». Il a aussi martelé que « nos chercheurs cherchent et ils trouvent ».

« Les innovations technologiques ne cessent d’évoluer dans les différents secteurs de la vie socio-économique  des pays. Et ce, grâce aux activités de la recherche scientifique et des inventions. Ces technologies avancées servent de baromètre pour mesurer le niveau de développement des différentes nations (…) A cet effet, il serait difficile que notre pays puisse intégrer l’économie de marché et faire face au défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle si la quasi-totalité des populations rurales en sont toujours à l’utilisation d’outils archaïques. Et ce, dans un contexte défavorable de pression démographique et de changement climatique » (Maminata Traoré/Coulibaly)

De son côté, la ministre déléguée à la recherche scientifique et à l’innovation, Maminata Traoré/Coulibaly a déclaré que « la science, la technologie et l’innovation sont au cœur de tout programme de développement ». Pour elle, la tenue du prix OFAB est à saluer à sa juste valeur. « J’apprécie les efforts de communication de OFAB qui offre une plateforme idéale à tous pour un meilleur partage de l’information juste sur les biotechnologies agricoles », a-t-elle dit.

Ce sont donc des journalistes « contents et ravis » qui ont reçu leurs prix OFAB. « C’est un sentiment de joie et de satisfaction de savoir que le jury a retenu mon œuvre et je me dis que c’est par la pertinence du thème », a exprimé Boubacar Tarnagda. En guise d’information, il a travaillé sur les insectes ravageurs. Le lauréat dans la catégorie radio a travaillé sur la crise du coton.

Basile SAMA

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page