Musique : Duden J ou le « Retour du brave » !

« Le retour du brave » est la nouvelle signature de l’artiste musicien Duden J, Doris Niodgo à l’état civil. Riche de 15 titres, cet opus est un mélange de rythmes afro pop comme l’artiste a su bien le faire durant ces  20 ans de carrière. Chanté en français, anglais et en langues locales, cet album relate les faits et vécus du lambda burkinabè notamment, à travers l’amour, l’espoir, le courage,  la place de l’homme noir dans le monde.

La suite après cette publicité

Après sa dernière sortie, il y a 11 ans de cela, Doris Niodgo  plus connu sous le pseudo  Duden J, refait surface avec un tout nouvel opus baptisé « Le retour du brave ».

Cet album de 15 titres composé entre autres du titre «  Goumin », « retour du brave », « amour silencieux », «  amina »,  « le noir en couleur », est un ensemble de messages incitant la jeunesse au courage, à l’amour, au patriotisme, etc. Il est comme dans les habitudes de l’artiste chanté en plusieurs langues sur un rythme aussi habituel de l’artiste qui est l’afro pop.

«  On l’a commencé de façon normale. Au fur et à mesure il fallait accélérer pour répondre à des attentes. Faute de moyen, un petit retard à été accusé mais tout est bien qui fini bien. 11 ans après, déjà, je veux montrer aux gens que dans la vie, peu importe les difficultés, il ne faut jamais abandonner, faut toujours poursuivre avec ce que l’on aime car cela finit par payer », a détaillé Duden J.

Pour  lui, le titre « le retour du brave », c’est une figure de style, soit une personnification, rien à voir avec une quelconque frustration traduite  comme le pensent certains.  « Je suis amoureux des films chinois donc c’est cela qui a dépeint sur la fiction dans le clip. C’est l’histoire d’un homme qui a beaucoup bataillé pour revenir à la surface, j’ai juste voulu faire revivre ces moments », a-t-il donné comme explication.

Concernant celui de « la place de l’homme noir dans le monde », ce doyen de la musique burkinabè a indiqué qu’il est d’ailleurs la colonne vertébrale de l’album car il est une invite aux Africains à tout faire pour prendre ce qui leur appartient sans pour autant attendre toujours des autres.

« Ça me touche souvent quand j’entends les gens parler mal de notre couleur. Tous les jours, on entend son cœur est noir, ton teint est noir, tu travailles dans le noir. Il faut que nous-mêmes, on essaie de redonner un autre sens au mot noir en changeant sa vision par les autres pour espérer être respecté dans le monde. Certes, je suis petit frère de certains, mais j’estime que le noir n’a pas la place qu’il mérite dans le monde  », a-t-il déploré.

En terme de collaboration, l’album a  été co-produit par Focus prod. 3 titres ont été produits en featuring avec les artistes Imilo lechanceux, le prince aux pieds nus et une autre collaboration hors du Burkina.

« Avec la jeune génération, nous entretenons de bonnes relations et ils sont vraiment très forts. Mais il faut dire que pour les featuring, cela répond à un projet artistique donc rien n’à voir avec une quelconque explication », a tenu à clarifier Doris Niodgo.

L’album est déjà disponible dans les locaux de Focus prod, Bon poulet, Stress out, au prix de 5 000 FCFA.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page