Ouaga : Safiatou Lopez offre des vivres aux déplacés de l’arrondissement 7

Consciente des conditions précaires que vivent les déplacés internes dues au terrorisme, la femme d’affaires Safiatou Lopez/Zongo et membre du Mouvement pour le Plaidoyer du Retour de la Paix et la Cohésion sociale au Burkina Faso (MPCRN) a fait parler son cœur en effectuant une remise de don de vivres à des déplacés de l’arrondissement 7 de la commune de Ouagadougou, le jeudi 16 décembre 2021.

La suite après cette publicité

La femme d’affaires burkinabè Safiatou Lopez/Zongo, soucieuse d’améliorer le quotidien des personnes déplacées internes a fait un don de vivres à des personnes démunies.  

En effet, 8 tonnes de riz composées de 300 sacs ont été octroyées à plus de 300 familles de déplacés et de FDS du quartier Bonheur-ville de Ouagadougou.

Absente pour des raisons de famille, la donatrice s’est faite représenter par  Koinda Saidou. « Nous sommes là au nom de madame Lopez pour venir procéder à la remise des vivres aux déplacés internes de l’arrondissement 7.

Par ce geste, elle a voulu prouver sa sagesse et sa solidarité envers les déplacés internes qui vivent dans l’arrondissement 7 de Ouagadougou. Elle a entrepris de faire des dons aux VDP du Burkina, aux déplacés internes, et aux veuves des militaires. Donc nous sommes là ce soir avec une forte délégation pour la représenter, nous sommes là en son nom », a laissé entendre le représentant de Safiatou Lopez.

Ce geste vient à point nommé dans une période où les déplacés internes vivent dans des conditions difficiles. Entre Manque d’habitations, manque de nourritures, manque de vêtements, et tout besoin nécessaire, ces personnes ayant reçu ces vivres en ce jour n’ont pas manqué d’exprimer leur grande satisfaction, par la voix de dame Bila.

« Nous sommes contents ce soir avec madame Safiatou Lopez qui nous a fait don de riz. C’est sur 4 sites quelle a fait ce don. À chaque fois, elle fait ce genre de don à l’endroit des habitants de Bonheur-ville.

Pendant la crise de covid-19, elle nous a fait des dons, payer la scolarité de nos enfants. Franchement nous n’avons pas les mots pour la remercier. Nous lui donnons toutes nos bénédictions. Les mots nous manquent vraiment pour lui traduire notre reconnaissance ce soir », s’est-elle exprimée. 

En somme, 50 tonnes de vivres ont été décernées aux personnes qui ont subi les coups du terrorisme. Quatre sites en ont bénéficié.

Sié Frédéric KAMBOU 

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page