Burkina Faso : Une caravane pour booster le secteur des énergies renouvelables

La deuxième édition de la caravane de promotion des énergies renouvelables s’est tenue ce samedi 18 décembre 2021 à Ouagadougou. Pour cette édition, l’idée était d’améliorer l’accès à l’énergie au Burkina Faso à l’aide des possibilités de formation améliorée et d’une augmentation des emplois dans le domaine des énergies renouvelables.

Dans un contexte d’offre d’énergie insuffisante, (20% du taux d’électrification, 3% du taux d’électrification en milieu rural en 2016), la prise en compte des énergies renouvelables est devenue indispensable.

La suite après cette publicité

Conscient de cette réalité, l’Etat a entrepris la résolution de donner une nouvelle orientation à la politique énergétique du Burkina Faso à travers une transition vers les énergies renouvelables en vue d’accroitre l’offre énergétique. Ainsi, le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES-II) prévoit à travers son axe stratégique 3 de consolider le développement du capital humain et la solidarité nationale.

« L’esprit qui guide cette caravane chez nous c’est faire la promotion autant que possible des énergies renouvelables auprès des populations quelle que soit leur sensibilité », a déclaré d’entame Dr Charles Didace Konseibo, président de la coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables.

En outre, cette caravane de promotion des énergies renouvelables se veut un cadre de création d’emplois. A entendre Charles Didace Konseibo, le domaine de l’énergie renouvelable est une source de création d’emplois dans un contexte où le taux de chômage est assez considérable.

« Au Burkina Faso, le problème de l’emploi touche particulièrement les jeunes actifs avec des conséquences aussi bien sur le plan économique que social. Jusque-là, les stratégies élaborées et mises en œuvre comme solutions à ce problème n’ont produit que peu de résultats. Ces choix stratégiques pourraient toutefois trouver leur efficacité à travers les choix politiques et favorisent le développement croissant des énergies renouvelables », a-t-il indiqué.

« La formation professionnelle pour des installations d’énergie renouvelable de qualité », est la thématique de cette deuxième édition, le président de la coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables la trouve pertinente du fait qu’il est important d’avoir un personnel qualifié pour assurer des formations de qualité.

Sié Frédéric KAMBOU
Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page