Ouaga : Un concert pour soutenir les personnes victimes de l’insécurité

A la suite du panel organisé dans la matinée de ce samedi 8 janvier 2022 par le Collectif contre l’impunité et la Stigmatisation des communautés (CISC), une soirée culturelle en hommage aux victimes de l’insécurité a eu lieu dans la soirée du même jour, dans la salle du CENASA à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Dans le cadre de la commémoration de l’An 3 du massacre de Yirgou, le CISC a tenu un panel ce samedi 8 janvier 2022 sous le thème « Violation des droits humains et dégradation de la situation sécuritaire actuelle au Burkina Faso ». 

Afin de clore ses activités en beauté, et dans l’objectif de redonner un peu de sourire aux familles des victimes de l’insécurité, un concert de soutien avec à la clé des dons en nature et en espèce en faveur des victimes a été organisé. Les dons récoltés avant et pendant le concert seront essentiellement destinés aux orphelins, aux personnes déplacés internes, et aux victimes des violences.

A la question du dispatching des dons, le secrétaire général du CISC, Dr Daouda Diallo, a tenu à préciser que ces dons ne seront pas exclusivement réservés aux familles victimes et personnes déplacées internes de Yirgou malgré le fait que ce soit par rapport à la commémoration de ce douloureux anniversaire que le concert a été organisé.

« Ces dons qu’on va collecter, c’est vrai que c’est dans le cadre de la commémoration du triste anniversaire de Yirgou, mais il faut dire que quand on parle de Yirgou aujourd’hui, il faut tenir compte des conséquences de Yirgou qui a amené la dégradation de la situation sur le terrain, qui a dressé des tentacules aujourd’hui jusqu’à l’Est, jusqu’au Nord. Donc, nous, nous n’allons pas être insensibles à la veuve et à l’orphelin qui est à Barsalogho, qui est à Kaya, ou dans les zones environnantes comme Kongoussi » a-t-il déclaré.

Le secrétaire général du CISC Dr Daouda Diallo

Au cours de cette soirée culturelle, ce sont une dizaine d’artistes qui ont tenu à effectuer le déplacement pour joindre leurs voix afin d’apporter un soutien moral à ces personnes qui en ont besoin.

Des vêtements, des vivres, et du savon d’une valeur de près d’un million de FCFA ont été récoltés. Pour les dons en espèce, c’est environ 400.000 F CFA qui ont été recueillis ; tout cela, pour démontrer l’intérêt porté à cette noble cause.

Une partie des dons récoltés au cours de la soirée

Dr Daouda Diallo a par ailleurs tenu à préciser que l’accompagnement des personnes nécessiteuses, désœuvrées et vulnérables est une action continue à leur niveau au CISC.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page