Opération Kèlètigui au Mali : Destruction d’une base terroriste grâce à une arme de fabrication russe

Au Mali, la section artillerie du GTIA 2 de l’opération Kèlètigui a détruit, le lundi 17 janvier 2022, une base logistique des terroristes dans la forêt de Mizonso. Une localité située à une dizaine de km de Tièrè.

La suite après cette publicité

Les artilleurs ont détruit cette base avec une arme collective appelée Grade 2 M. C’est une arme de fabrication russe très efficace pour les cibles à longue distance. Sous le commandement du lieutenant-colonel Mohamed Adrahamane Sidibé, ces artilleurs ont lancé 3 roquettes sur des distances comprises entre 9 et 10 km.

Selon l’adjudant-chef Drissa Koné, chef de section, cette arme a une capacité maximale de 20 km. C’est une arme d’appui qui a plusieurs servants repartis en 3 groupes.

L’adjudant Moussa Cissé, l’adjoint du chef de section a souligné qu’ils travaillent à l’aide des coordonnés. « Souvent on a besoin des coordonnés géographiques via des GPS ou des coordonnées rectangulaires ». Ces coordonnés sont données par une unité amie ou par l’aviation, a conclu l’Adjudant Cissé.

La section d’artillerie fait partie du GTIA 2 qui vient en appui terrestre pour détruire les cibles très éloignées ou difficiles à atteindre. Le GTIA 2 de l’opération Kèlètigui a pour mission de mener une opération offensive dans les zones où le GAT est fréquent dans la zone de défense n°8.

(Sources : Forces armées maliennes – FAMa)

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page