Rétablissement de Facebook au Burkina : Des acteurs du E-commerce remercient le MPSR

Ceci est une déclaration de la Ligue des acteurs du E-commerce sur la levée de la restriction de l’utilisation des plateformes digitales.

Le mardi 18 janvier 2022 la Ligue des acteurs du E-commerce était face à la presse pour dénoncer la coupure d’Internet suivie de la restriction de l’utilisation de l’application Facebook au Burkina Faso par le gouvernement du président déchu Roch Marc Christian Kaboré.

La suite après cette publicité

Durant cette période, nous avons assisté impuissants à une baisse notable de notre clientèle avec comme corolaire la baisse du chiffre d’affaire ; une augmentation des charges liées à la communication afin de rester toujours visible malgré le risque de ne pas pouvoir rentabiliser.

Ce qui présageait à la longue des difficultés pour bon nombre d’entre nous d’honorer nos engagements auprès des institutions financières, et surtout la fermeture de nos commerces par manque de clientèle.

Le lendemain de notre sortie médiatique soit le 19 janvier 2022, le porte-parole du gouvernement balayait du revers de la main notre cri du cœur à travers une interview où il disait clairement que la population ne doit pas attendre d’explication de la part du gouvernement.

Lire également 👉Restriction de Facebook au Burkina : Des acteurs du E-commerce crient au secours

Au soir du 24 janvier 2022 après la déclaration officielle de la prise du pouvoir par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) conduit par le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, l’une des premières mesures a été la levée immédiate de la suspension d’internet et la levée de la restriction de l’utilisation de la plateforme Facebook.

La Ligue des acteurs du E-commerce tient à remercier le MPSR d’avoir entendu le cri du cœur de la ligue des acteurs du E-commerce et de ces milliers de jeunes entrepreneurs qui vivent et contribuent au développement économique du Burkina Faso grâce à internet et les plateformes digitales.

En effet, la levée de la restriction nous permettra de reprendre sereinement nos activités. La ligue des acteurs évoluant dans le E-commerce rassure l’opinion nationale qu’elle reste ouverte et disponible pour faire des propositions pour renforcer davantage la contribution du secteur au développement économique de notre chère patrie, le Burkina Faso.

Le Bureau National

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page