A Yagma, les chrétiens catholiques consacrent le Burkina au Cœur Immaculé de Marie

Les fidèles chrétiens du Burkina Faso ont effectué ce dimanche 06 février 2022, le pèlerinage diocésain au sanctuaire marial notre Dame de Yagma. Ils ont transmis leurs supplications à la Vierge Marie, pour qu’elle intercède auprès de son Fils Jésus Christ. La célébration eucharistique a été présidée par son Éminence Cardinal Phillipe Ouédraogo, accompagné du noce apostolique.

La suite après cette publicité
Cardinal Phillipe Ouédraogo a prêché pour l’amour du prochain, la paix

Placé sous le thème « Ensemble, dans la communion spirituelle et la solidarité, pour la Paix du Burkina Faso », le pèlerinage a, cette année, comme à l’instar des précédentes éditions, mobilisé des milliers de chrétiens catholiques. Au cours de la célébration eucharistique, le Cardinal Phillipe Ouédraogo, a prêché pour l’amour du prochain, la paix et le don de soi pour l’église famille de Dieu.

Aussi, a-t-il demandé que tous les chrétiens catholiques soient des artisans de paix, peu importe où ils se trouvent. « C’est une démarche de foi du peuple de Dieu. A cause de Jésus et sa mère, nous sommes là pour prier en faveur de notre pays. 

Nous invitons les uns et les autres à être des Hommes de Dieu. La paix, c’est un don de Dieu et le fruit des efforts des hommes. Nous devons encourager les uns et les autres, à commencer par les Laïcs à jouer leur partition pour une société plus saine, plus juste, plus fraternelle », a laissé entendre le Cardinal Phillipe.

Si chaque chrétien fait au moins une dizaine de chapelets par jour, la Vierge Marie ne peut pas ne pas nous écouter, a t-il ajouté plus loin. Les intentions ont été dirigées pendant le rosaire, la messe et les prières universelles, vers les malades, les personnes déplacées internes, les personnes qui souffrent et surtout pour le pays, afin que la paix d’antan ait un retour effectif.

A l’endroit des dirigeants actuels, une prière a été adressée, afin que la Vierge Marie de Yagma les éclaire davantage, leur donne un esprit d’amour et d’union pour qu’ils gouvernent dans la paix, le pardon, la franchise.

Une adoration et une procession accompagnant le pain et le vin ont également été faites, une marche qui est le symbole de la ferme volonté des chrétiens à rechercher la paix et la santé. La prière s’est terminée sur une note d’espoir pour un Burkina rayonnant à l’avenir.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page