La communauté Islamique Ahmadiyya organise sa 30e conférence annuelle du 25 au 27 mars

Du 25 au 27 mars 2022, la Jama’at Islamique Ahmadiyya tiendra sa 30ème  conférence annuelle dénommée « Jalsa Salana » sur le site de Bustan-e-Mahdi, sis à Kouba, un village situé à quelques kilomètres de Koubri. Cette édition, placée sous le thème  « Islam Ahmadiyya : Amour pour tout, haine pour personne », a été annoncée ce jeudi 22 mars 2022, à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Dans le cadre des préparatifs de la 30ème  convention annuelle, la Jama’at Islamique Ahmadiyya a tenu une rencontre, ce mardi 22 mars 2022, pour donner les détails sur les articulations de cette édition.

10 000 personnes issues de différentes régions du Faso, sont attendues à cette édition placée sous le thème « Islam Ahmadiyya : Amour pour tout, haine pour personne ». Pour le président du comité d’organisation, Daouda Koné, ce thème a été choisi en lien avec la situation sécuritaire que vit le Burkina Faso. Donc, a-t-il insisté, « former ces 10 000 personnes, c’est comme œuvrer à former une nouvelle génération de paix au Burkina et pourquoi pas, dans le monde entier ». 

Selon ses propos, le premier objectif est d’en arriver à un moment de recueil avec la communauté. A ce titre, la première articulation sera les différentes prières autour de la paix. Ensuite des sensibilisations à travers des conférences sur des thèmes en lien avec le thème principal, des prêches, la lecture du Saint Coran, en gros des rencontres de spiritualité durant ces 3 jours de rencontre.

                       Un forum dédié à la situation sécuritaire nationale

Au-delà de ces moments de recueil, a ajouté le président du comité d’organisation, un forum sur les défis sécuritaires sera l’une des particularités de cette édition. « Généralement nous invitons un spécialiste et un représentant de chez nous. A la sortie de ce forum, des suggestions seront récoltées et soumises au ministère de tutelle. Ces suggestions seront pour le retour d’une paix durable au Burkina Faso, à travers les valeurs religieuses de tout un chacun », a-t-il ajouté.

Autre particularité de cette édition c’est que le Khalifa de la communauté s’est fait représenter sur le sol burkinabè en la personne de Muhammad Sharif Odeh. Pour lui, le message du Khalifa est essentiellement basé sur la paix au Burkina et dans le monde entier et cela à travers les valeurs véhiculées par la communauté, depuis sa création.

« Pour la situation au Burkina Faso, il faut aller sur la table du dialogue. Je sais que cela sera difficile mais Allah a dit, si la personne a des convictions autres que les nôtres, il faut savoir sacrifier ses droits pour le bien-être de l’autre, pour lui permettre de voir le côté positif de tes convictions. Il faut utiliser tous les médias pour véhiculer les valeurs réelles de l’islam pour guider ces gens dans la lumière », a-t-il dit.

Muhammad Sarif, représentant du Khalifa de la communauté

Lire aussi 👉🏿Burkina Faso : La 29e  édition de « Jalsa Salana » sous le signe de la réconciliation nationale

A Mahmood Nasir Saqib, émir et chef missionnaire, de rassurer sur la sécurité qui règnera sur les lieux, pendant ces 3 jours.

La Jama’at Islamique Ahmadiyya est une organisation islamique créée depuis 1889 en Inde. Aujourd’hui elle est présente dans plus de 200 pays dans le monde.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page