Emplois des jeunes diplômés au Burkina : « One Skill-One Job » présenté aux partenaires au développement

Face à la problématique de l’employabilité de la jeunesse burkinabè, FBC office, qui est un cabinet de conseil spécialisé dans la promotion de l’emploi, a initié un programme dénommé « One Skill-One Job » à l’égard de la jeunesse. Ce jeudi 31 mars 2022, le projet en question, débuté depuis quelques mois déjà, a été présenté aux partenaires au développement et aux étudiants en fin de cycle, à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

D’après les chiffres du cabinet FBC Office, 34,5% des jeunes scolarisés sont aujourd’hui au chômage sans pour autant compter le nombre des non scolarisés. C’est fort de ce constat que FBC Office à entrepris de lancer son programme d’insertion de jeunes diplômés dénommé « One Skill-One Job ». 

Ce programme est une initiative qui consiste à identifier des métiers porteurs, former le public cible auxdits métiers, dans une courte durée, pour ensuite placer en stage ces jeunes et enfin négocier des contrats de travail ou faciliter le démarrage d’une entreprise de ces jeunes cibles.

Le programme c’est aussi 20 % de théorie et 80% de pratiques dans le BTP, l’installation électrique, la rédaction de documents administratifs, la peinture, le carrelage, la plomberie, etc. Pour le gérant de FBC Office, Mohamed Lamine Faïchal Sankara, il vise à donner à 500 jeunes diplômés, sur 5 ans,  les compétences nécessaires pour occuper un emploi stable ou pour créer son propre emploi. Le programme est établi sur un cout de 1 244 050 000 réparti entre 3 composantes.

« Dans sa phase de pilotage le projet a démontré plusieurs avantages quant à l’employabilité de la jeunesse surtout celle diplômée. Nous voulons créer des emplois porteurs pour ces jeunes. Souvent il y a du travail ici, mais faute de moyens, les entreprises sont obligées de sous-traiter avec des gens venus d’ailleurs. Donc pour la suite nous allons nous projeter vers les métiers du bâtiment, les métiers de consultants mais aussi vers des jeunes diplômés dans l’agro-sylvo pastoral. Donc, le programme ne se limite pas seulement à créer des emplois salariaux pour ces jeunes, mais aussi de les pousser à l’entrepreneuriat », a insisté le gérant de FBC Office.

Il faut dire que le projet bénéficie de l’accompagnement de l’ambassade du Danemark mais aussi des autorités gouvernementales. « Les indicateurs au Burkina Faso montrent que le capital  humain vole plus vite que nos ressources.

Donc, nous nous réjouissons de cette initiative qui est une initiative privée. Voilà une initiative privée partie sur fonds propres qui a pu mobiliser des jeunes. Notre présence ici ce matin, c’est pour témoigner tout le soutien du ministère à l’égard de ce genre d’initiative », a salué le représentant du ministre en charge de l’emploi, Moumouni Ouédraogo.

 Le gérant de FBC Office Mohamed Lamine Faïchal Sankara

Né en Juillet 2021, FBC Office est un cabinet de conseil qui s’est fixé comme mission de faciliter l’insertion socioprofessionnelle des individus et groupes d’individus en quête d’emploi. Son siège se trouve à Bobo-Dioulasso.

Abdoul Gani BARRY

 Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page