Une « centaine de civils tués » au Burkina ? L’armée dément et annonce des investigations

Selon ce communiqué de presse de la Direction de la communication et des relations presses des armées, dans un article titré « Burkina : Plus d’une centaine de civils auraient été tués lors d’exactions des forces armées », publié en ligne le 22 avril 2022, Radio France Internationale (RFI) se fait l’écho de « graves allégations d’exactions » qui auraient été commises par les Forces armées nationales (FAN).

La suite après cette publicité

De telles allégations, selon l’armée burkinabè, sont aux antipodes des buts militaires ainsi que des valeurs et principes qui encadrent la conception et la conduite des opérations.

Le ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants tient à rassurer l’opinion nationale et internationale que des investigations seront diligentées pour faire toute la lumière sur ces « graves allégations » afin de tirer éventuellement toutes les conséquences qui s’imposent.

Communiqué-de-presse-DCRP
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page