Ramadan 2022 : Lota organise une rupture collective et une collecte de dons pour les détenus à la MACO

Abdoul Karim Baguian dit Lota, acteur politique burkinabè et membre d’organisations de la société civile, a organisé une soirée de rupture collective de jeûne ce dimanche 24 avril 2022 à Ouagadougou. C’était l’occasion pour l’initiateur de réunir ses amis, ses connaissances et ses frères dans la foi pour communier autour d’une même table.

La suite après cette publicité

C’est déjà, le dernier carré du jeûne de ramadan. Et le partage est recommandé pendant ce mois saint. Ainsi, pour être en conformité avec cette recommandation islamique qui est même un des piliers du jeûne, Abdoul Karim Baguian dit Lota a organisé une soirée de rupture collective du jeûne.

Toujours dans  le même ordre d’idées de partage, l’initiateur, Abdoul Karim Baguian a lancé une collecte de dons au profit des prisonniers. Un appel qui a fait écho et beaucoup de personnes ont apporté leur soutien à l’initiative.

Ce qui a permis de récolter plusieurs dons constitués notamment de produits alimentaires, du savon et des vêtements. Le samedi prochain, Lota ira remettre ce présent aux autorités pénitentiaires afin qu’il soit partagé aux prisonniers.

Abdoul Karim Baguian, alias Lota

«Je suis un ancien détenu, j’ai fait trois ans en prison, donc je suis la personne la mieux indiquée à savoir ce que vivent les prisonniers.

 C’est en ce sens que j’ai jugé bon à travers ce mois béni, qui est le mois de pardon, de partage de faire appel non seulement à mes frères musulmans mais aussi mes collaborateurs, mes amis d’enfance et mon entourage.

 Bref à tout Burkinabè qui se sent dans l’obligation de soutenir ceux qui sont dans le besoin d’organiser cette rupture communautaire non seulement pour rendre grâce à Allah mais aussi faire une collecte de dons au profit des détenus», a-t-il notifié.

Le moment de la prière

À l’en croire, les quelques sacs de riz, de savon, des vêtements présentés, ce n’est qu’un échantillon du don. Il a, en outre, ajouté que d’autres personnes lui ont d’envoyé leurs contributions avant samedi, le jour retenu pour remettre leur contribution aux nécessiteux.

«Permettez-moi de dire merci à mes collaborateurs, mes amis, mon entourage et surtout à la jeunesse qui n’a ménagé aucun effort pour accompagner cet acte.

Parce qu’aujourd’hui, je ne peux pas estimer ce que nous avons gagné en biens, en numéraire. Nous avons gagné des vivres, nous avons gagné des vêtements (…)», a-t-il entre autres cité.

Selon Abdoul Karim Baguian, que la jeunesse burkinabè se réveille et comprenne  qu’il est temps que la nouvelle génération lie ses forces, main dans la main pour contribuer au développement du pays.

S’agissant de  la rupture collective, Lota a indiqué  que c’est une occasion pour lui de rendre grâce à Dieu, pour l’opportunité qu’il lui donne de voir ce mois, car beaucoup espéraient le voir mais, ils n’ont pas pu.

Imam Cheikh Abdoul Aziz Congo

L’Imam Cheikh Abdoul Aziz Congo a salué ce geste de Lota surtout en ce mois béni du ramadan. Il encourage ainsi les autres fidèles musulmans à lui emboîter les pas.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page