Sécurité au Burkina Faso : Le gouvernement restreint l’acquisition de véhicules au titre du budget 2022

Photo d’illustration

Le gouvernement burkinabè a suspendu toute acquisition de véhicules au titre du budget 2022 de l’Etat et des démembrements, à l’exception des départements ministériels nouvellement crées et de ceux de la Défense, de la Sécurité et de l’Action humanitaire, ce vendredi 1er juillet 2022.

La suite après cette publicité

Dans une circulaire en date du 30 juin 2022, le Premier ministre Albert Ouédraogo précisait que les ressources initialement prévues pour l’achat de ces véhicules, seront réaffectées aux secteurs de la Défense, de la Sécurité et de l’Action Humanitaire.

Toutefois, des dérogations peuvent être accordées après l’avis du ministère en charge des Finances et de l’autorisation expresse du chef du gouvernement. Albert Ouédraogo a assuré qu’il veillera personnellement à l’application effective de ses instructions, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB).

En rappel, le Burkina Faso fait face depuis six ans à une grave crise sécuritaire et humanitaire, marquée dans plusieurs localités, par des attaques terroristes et des déplacements massifs de populations.

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba arrivé au pouvoir le 24 janvier 2022, a promis de restaurer l’intégrité territoriale par le dialogue avec les citoyens qui ont pris des armes contre leur pays et par la poursuite de l’offensive militaire contre les groupes armés.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page