Lutte contre le terrorisme et réduction du train de vie de l’Etat : « D’autres mesures fortes attendues » (Albert Ouédraogo)

Le chef du Gouvernement, Albert Ouédraogo, a présidé ce lundi 4 juillet 2022 dans la matinée, la cérémonie de montée des couleurs à la Primature. A l’occasion, il a annoncé que le Gouvernement de la Transition va prendre d’autres mesures fortes, pour lutter contre le terrorisme et réduire le train de vie de l’Etat. Il a aussi invité ses collaborateurs, à plus d’engagement dans le travail, afin de relever les nombreux défis qui se posent à notre pays.

La suite après cette publicité

Comme tous les premiers lundi du mois, le cérémonial de montée des couleurs s’est déroulé ce 4 juillet 2022, dans l’enceinte de la Primature. Il a réuni autour du Premier ministre, Albert Ouédraogo, les personnels des directions centrales et des structures rattachées de l’institution.

« C’est toujours un moment d’émotion pour moi, d’assister à cette montée des couleurs. A chaque fois, ça rappelle les défis auxquels nous sommes confrontés », a déclaré Albert Ouédraogo, à la fin de la cérémonie.

De son avis, le mois de juin 2022 a été éprouvant pour le Burkina Faso. Il a de ce fait, rappelé que le défi majeur que notre pays doit relever, demeure la question sécuritaire. Au cours de cette cérémonie de montée des couleurs, le Premier ministre est par ailleurs revenu sur les grandes décisions prises par le Conseil supérieur de défense national, par rapport à la lutte contre le terrorisme.

Il s’agit notamment de la création des zones d’intérêt militaire, de la brigade de veille et de défense patriotique, l’interdiction de circuler avec certains types de motos dans certaines zones. Au niveau du Gouvernement, les principales décisions concernent la suspension de l’importation des motos de type « Aloba », la suspension d’importation de substances explosives civiles.

Toutes ces mesures, selon le chef du Gouvernement, visent à permettre de relever le défi sécuritaire. « D’autres mesures vont suivre et vont contribuer à renforcer la lutte contre le terrorisme », a-t-il ajouté.

Dans le cadre des mesures de réduction du train de vie de l’Etat, il a cité la suspension de l’acquisition des véhicules sur le budget de l’Etat. Il s’agit, a-t-il dit, de pouvoir dégager des ressources pour permettre de nous consacrer aux secteurs prioritaires.

Le Premier ministre a aussi estimé que les examens scolaires se sont assez bien déroulés dans l’ensemble, sur le plan national. Il a félicité les élèves qui ont réussi à décrocher leurs diplômes, et encouragé ceux qui n’ont pas pu le faire.

Revenant sur la gestion des dossiers à la Primature, Albert Ouédraogo a souligné que « nous sommes au cœur de la coordination de l’action gouvernementale ». Il a donc demandé à ce que le personnel soit beaucoup plus engagé, pour permettre de relever les défis. « J’avais annoncé les mois dernier une réorganisation des services. Cette réorganisation sera acté ce mois-ci et va nous permettre d’être beaucoup plus performants », a indiqué le Premier ministre.

Enfin, le chef du Gouvernement a souhaité à tous les fidèles musulmans, une bonne fête de la Tabaski, qui aura lieu le 9 juillet prochain.

Source : DCRP/Primature

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page