Burkina : Les six mineurs nationaux de Perkoa ont été inhumés à Réo

Les six nationaux des huit mineurs victimes de l’inondation de la mine de Perkoa ont été inhumés, ce vendredi 29 juillet 2022 au cimetière catholique de Réo.

Il s’agit de  Charles Bama, Aimé Fulgence  Bationo, Jean Noël Bationo, Hervé Bayala, Isaï Yiboula Bayala, Thierry Bayala, les 6 mineurs nationaux parmi les 8 huit travailleurs de la mine de zinc de Perkoa décédés suite à l’inondation de ladite mine le 16 avril 2022 à Réo dans la province du Sanguié.

La suite après cette publicité

Un cérémonial d’hommage a été observé au Haut-Commissariat de Réo suivi d’une messe religieuse sous une grande mobilisation des  autorités gouvernementales du Burkina, des responsables nationaux et internationaux  de la mine, des collègues travailleurs de la mine, des familles, des connaissances, amis  et proches des victimes.

Tous les 8 mineurs ont été faits chevaliers de l’ordre du mérite du commerce et de l’industrie avec agrafe mine et des carrières, par Jean Alphonse Somé et le porte-parole du gouvernement Lionel Bilgo.


Face aux dépouilles, les parents, amis et connaissances, collègues demeurent  inconsolables. Les travailleurs de la mine ainsi que les parents des victimes exigent que les responsabilités soient situées. « Nous avons tous notre part de responsabilité dans ce drame. Notre souhait est que les responsabilités soient situées et que plus jamais cela ne se reproduise nulle part au Burkina et que plus jamais cela ne se reproduise nulle part ailleurs dans le monde », a laissé entendre Herman Draga, représentant des travailleurs de la mine.

Pour Maminata Traoré/Coulibaly, Ministre de l’environnement, de l’énergie de l’eau de l’assainissement qui  a parlé au nom du gouvernement, elle a laissé entendre que le gouvernement a fait du drame de Perkoa une question nationale avant d’ajouter que les responsabilités seront situées. « Je pense que le dossier est déjà entre les mains du ministre de la justice. Ce qui est sur, nous promettons de faire toute la lumière sur la situation », a-t-elle déclaré.

Il faut noter que c’est le lundi 20 juin 2022 que le dernier corps sans vie des 8 mineurs a été retrouvé dans les galeries souterraines de la mine. L’on se rappelle également que les quatre premiers corps avaient été retrouvés le 24 mai, puis deux autres corps, quatre jours plus tard (le 28 mai) et le septième corps le 8 juin dernier.

L’inondation de la mine de zinc de Perkoa, dans la province du Sanguié, région du Centre-ouest du Burkina Faso, est survenue le 16 avril 2022. Selon les autorités, les corps des deux mineurs retourneront dans leurs pays respectifs à savoir la Tanzanie et la Zambie.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page