Coupures d’électricité en Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa rentre précipitamment des obsèques d’Elizabeth II

Afrique du Sud – Le Président Cyril Ramaphosa est rentré d’urgence des funérailles de la reine Elizabeth II à Londres en Angleterre, son pays étant plongé dans une série de coupures d’électricité qui commence à faire gronder.

La suite après cette publicité

L’Afrique du Sud connaît une autre crise de l’électricité, les centrales électriques, alimentées à 80% par du charbon étant défaillantes. Celle-ci semble être la plus sévère avec plus de onze heures de coupure par jour. Le pays paye un lourd tribut de nombreuses années de mauvaise gestion et de corruption. Les centrales électriques, alimentées à 80% par du charbon, sont défaillantes. Cyril Ramaphosa s’était déjà exprimé à la nation fin juillet après une énième crise de l’électricité.

Vu la situation explosive d’une telle situation, le Président Sud-Africain est rentré vite fait au pays et ne s’exprimera pas devant l’Assemblée générale des nations unies à New York.

En 2019, le même Cyril Ramaphosa avait déjà écourté un voyage d’État en Égypte pour tenter de répondre à la crise de l’électricité que traversait l’Afrique du Sud. L’histoire se répète des années plus tard car le problème reste entier : Comment sauver Eskom, le fournisseur public d’électricité.

Une partie de l’opinion sud-africaine n’admet pas le maintien du ministre de l’Énergie, Gwede Mantashe, ouvertement anti-énergies renouvelables alors que le pays profite d’un taux d’ensoleillement qui permettrait de développer l’énergie solaire. L’opposition le critique ouvertement.

L’ANC de Cyril Ramaphosa va élire ou réélire en décembre prochain son président. Cyril Ramaphosa devrait présenter sa candidature.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page