L’Ouganda signale un décès causé par le virus d’Ebola

L’Ouganda  a annoncé, ce mardi 20 septembre 2022, faire face à une nouvelle épidémie d’Ebola, après avoir détecté un premier cas du virus de fièvre hémorragique dans le centre du pays, confirmé le lundi 19  septembre 2022, dans la soirée par les autorités sanitaires. C’est le premier cas dans le pays depuis la dernière épidémie déclarée en 2019.

La suite après cette publicité

Le cas confirmé concerne un homme de 24 ans, décédé ce lundi et résident du district de Mubende, dans la région centrale de l’Ouganda. Soigné à l’origine dans un centre de soin contre le paludisme et une pneumonie, puis placé en isolement à partir du 15 septembre 2022, les autorités de santé l’ont déclaré positif à la souche soudanaise d’Ebola, pour la dernière fois détectée dans le pays en 2012.

Une enquête est en cours pour déterminer la source de son infection et de possibles cas contacts. Huit autres patients suspects sont actuellement pris en charge, également à Mubende, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui annonce envoyer des équipes dans la région pour venir en aide au personnel soignant. L’Ouganda a connu plusieurs épidémies du virus Ebola, la dernière en 2019 avec cinq décès.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page