Procès Dabo Boukary : « J’étais absent au moment des faits » (Colonel-major Omer Bationo)

L’audience sur l’assassinat de l’étudiant Dabo Boukary a repris ce mardi 20 septembre 2022 avec Gilbert Diendéré à la barre. Les avocats de la défense sont intervenus pour éclairer davantage les dires de leur client.

La suite après cette publicité

Après ces débats, des témoins ont été appelés à la barre, au nombre desquels le colonel-major Omer Bationo, ministre de la sécurité.

« Je n’ai pas grand-chose à dire sur cette affaire, parce que tout simplement je n’étais pas là. Je n’ai rien à dire là-dessus parce que j’étais absent au moment des faits », avance le colonel-major Omer Bationo, à la barre ce 20 septembre 2022, en sa qualité de témoin.

Par la suite, il laisse entendre qu’il était en stage en France du 23 avril au 23 mai. Ce qui justifie son absence pour ces événements qui se sont déroulés du 16 au 19 mai 1990. Son audition continue avec les interrogatoires des différentes parties.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page