Mouloud 2022 au Burkina : Hamdalaye pour une « coexistence pacifique » !

Les fidèles musulmans ont célébré la naissance du Prophète Mohammed (paix et salut sur lui) dans la nuit  de ce samedi au dimanche 09 octobre 2022. Dans plusieurs recoins du pays,  ceux-ci l’ont célébrée à travers des prêches et des prières notamment au quartier Hamdalaye de Ouagadougou autour du thème « coexistence pacifique en Islam ». 

La suite après cette publicité

La fête du Mawlid an-nabaoui ou Naissance du Prophète ou encore Mouloud est célébrée tous les 12 du « rabîʿ al awal »(troisième mois du calendrier lunaire). Comme dans plusieurs villes et quartiers du Burkina Faso, dans la nuit du samedi au dimanche 09 octobre 2022, le quartier Hamdalaye de Ouagadougou n’a pas dérogé à la règle.

« La paix est la base de toutes les religions », «  le Tout-Puissant dit que s’Il s’incline devant la paix, alors inclinez-vous tous devant la paix », sont entre autres les appels issus du thème principal de cette célébration, avec pour objectif, comme l’a prôné, au nom du Cheikh Aboubacar Doucouré, un de ses porte-paroles, Amadé Adama Soro.

A l’occasion, des fidèles venus de plusieurs recoins ont communié autour des prêches, des prières, des invocations et  des lectures du Coran pour la « paix au Faso ». Au-delà de ces moments de foi, cette soirée  de communion a été une occasion pour le cheikh par la voie de l’imam Aboubacar HUGO de rappeler les fondements de la religion qui selon lui sont « source d’union et de paix ».

« Elle est célébrée comme chaque année et que (…) c’est de célébrer et rendre grâce à Dieu de nous avoir envoyé ce prophète (…) qui a bien tracé les idéaux de la cohésion et de tout ce qui est bien ici-bas. C’est pour cela chaque année nous célébrons cette fête », a-t-il déclaré, avant de prier pour que « le Seigneur nous envoie la cohésion sociale et que nous vivions ensemble avec toutes nos confessions religieuses ».

C’est à cet effet qu’il a indiqué que cette année, tous les souhaits sont voués à la cause de « travaillons ensemble à propager l’islam du juste milieu ».

L’autre moitié n’a pas manqué à cette occasion

Cette fête annuelle de la communauté Islamique est aussi appelée Maouloud, Mouloud, Mouled ou Mevlid en fonction des pays. Elle est également une fête non canonique, cependant elle est acceptée par plusieurs musulmans, comme une bonne coutume.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page