ENAREF : La promotion « Thomas Sankara » prête à servir

publicite

La 33e promotion de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), baptisée promotion « Thomas Sankara », forte de 157 compétences issues de 6 filières et de 7 nationalités, a officiellement effectué sa sortie ce vendredi 21 octobre 2022 au sein de ladite école, à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Les 157 lauréats, dont 124 hommes et 33 femmes, sont composés de 137 Burkinabè, 5 Centrafricains, 1 Comorien, 1 Gabonais, 1 Nigérien, 11 Tchadiens et 1 Togolais. Ils sont repartis en cycle A, B et C et proviennent des concours direct et professionnel de l’Etat, des collectivités territoriales, du secteur privé, de l’administration parapublique.

75 de ces lauréats sont issus de la filière Finance, 26 de la filière Comptabilité, 33 lauréats de la filière Fiscalité, 6 de la filière Économie et Développement, 5 de la filière Aménagement du Territoire et 12 de la filière Statistique. Tous ont soutenu leurs mémoires à l’issue d’une formation de 18 mois pour certains, 21 et 24 mois pour d’autres. La plus forte moyenne, 17,73, au sortir de ces soutenances, a été obtenue par le Togolais Biwizibè Kamana de la filière Finance.

Adama Badolo,
Adama Badolo, DG de l’ENAREF.

« La qualité de la formation reçue ici à l’ENAREF et l’amour de la patrie qui nous animent seront le socle de notre engagement », a entre autres promis Soulé Somé, Délégué de la promotion sortante. Adama Badolo, Directeur général (DG) de l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), a indiqué que l’année scolaire 2021-2022 a connu l’ouverture effective de la filière Cadastre.

« C’est l’aboutissement d’un long processus. L’objectif principal de cette formation est de doter l’administration publique, les collectivités territoriales, le secteur privé et les pays partenaires de compétences nécessaires pour une prise en charge efficace de la gestion domaniale et foncière », a fait savoir M. Badolo.

Des projets majeurs pour 2022-2023

Il a aussi informé, au titre de l’année scolaire 2022-2023, de la mise sur pieds de deux projets majeurs. « Il s’agit de la digitalisation des offres de formation pour le e-learning et l’opérationnalisation des formations certifiantes », a précisé le DG de l’ENAREF.

Noumoutié Traoré
Les parrains de la 33e promotion n’ont pas manqué de prodiguer des conseils à leurs filleuls.

Noumoutié Traoré, ancien président de la Cour des comptes et Gisèle Gumedzoé/Ouédraogo, première femme Directrice générale de Coris Bank International ont été choisis comme parrains. En leurs noms, Noumoutié Traoré a prodigué des conseils à l’endroit de leurs filleuls. Parmi tant d’autres conseils, il y a la « CLE : Citoyenneté, Loyauté et Éthique ». A cette « CLE », il a souhaité que ses filleuls incarnent les valeurs mises en avant par Thomas Sankara. 

Nicolas Kobiané
Nicolas Kobiané, SG de l’économie (à droite) félicitant le major de la 33e promotion.

Le Secrétaire général (SG) de l’économie, des finances et de la prospective, Nicolas Kobiané, chargé des affaires courantes, félicitant pour le choix du thème « Gouvernance financière publique dans un contexte d’insécurité : contribution du financier » dit mesurer à sa juste valeur la volonté des lauréats de contribuer à travers leurs réflexions à une gestion optimale des ressources et à la mise en œuvre de politiques de développement.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page