Festival des Identités Culturelles (FESTIC) : La 5e édition prévue du 3 au 10 décembre 2022

Du 3 au 10 décembre 2022, se tiendra la cinquième édition du Festival des Identités Culturelles (FESTIC) à Ouagadougou. Ce festival, sous l’initiative de Cinéma Numérique Ambulant (CNA) entend faire la promotion des richesses culturelles. Le comité d’organisation a dévoilé les grandes articulations le vendredi 25 novembre 2022 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) permet de découvrir les richesses culturelles et artistiques des populations et des localités à travers la diffusion de films africains dans les zones rurales. Le CNA avec sa politique de valorisation du patrimoine culturel a décidé de mettre en place le Festival des Identités Culturelles (FESTIC) dans l’optique de redonner une identité aux Africains.

Ce festival vise à promouvoir des films qui font découvrir les identités culturelles particulières en relation avec l’Afrique et sa diaspora, et d’acquérir des connaissances sur certaines communautés.

Lire également 👉Festival des identités culturelles 2021 : Des réalisateurs récompensés

La 5e édition du FESTIC est prévue du 3 au 10 décembre 2022 à Ouagadougou. Durant une semaine, les festivaliers vibreront au rythme du cinéma africain et de la diaspora à travers le thème « Cinéma africain et patrimoine culturel ».

Pour cette édition, c’est la communauté des « Silanko » qui sera mis à l’honneur à travers une nuit de résilience.  A l’instar de cette nuit de découverte qui se déroulera le 9 décembre, le FESTIC servira en outre à un cadre d’échanges entre experts du domaine autour du thème de cette édition.  Les projections des films seront les activités principales durant ce festival.

Wend-Lassida Ouédraogo, directeur du festival

En effet, ce sont entre autres plus de 24 films des réalisateurs de 16 pays d’Afrique et de la diaspora qui seront projetés gratuitement et qui se dérouleront en plein air principalement au quartier Ouidi et à la cité universitaire de Kossodo à Ouagadougou.

A écouter Wend-Lassida Ouédraogo, directeur du festival, les meilleurs films seront récompensés et se verront décerner des prix officiels lors de la cérémonie de clôture le 10 décembre. Cependant, l’organisation de cette cinquième édition a été une forme de résilience, selon le comité d’organisation au regard du contexte sécuritaire national.

A cet effet, Wend-Lassida Ouédraogo a laissé entendre que les épreuves que traversent le pays sont la conséquence d’une « crise identitaire », car pour lui, ce sont des personnes qui se sentent exclues qui sèment le trouble et « nous devons faire en sorte que les différentes communautés cohabitent pacifiquement ensemble, ce qui va nous permettre de construire la nation », a-t-il souligné.

En rappel, la 4e édition s’est tenue du 30 octobre au 6 novembre 2021 à Ouagadougou sous le thème « identité et vivre-ensemble ».

Djemal Saddam El Abdallah SIBA et Lati Fatou TARBANGDO (Stagiaires)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page