Afghanistan: Le frère du président Hamid Karzaï assassiné

Ahmed Wali Karzaï, un des frères du président afghan Hamid Karzaï a été tué ce mardi à son domicile. L’information émane du porte-parole du gouverneur de la province de Kandahar, la grande ville du sud du pays.

La suite après cette publicité

Personnage influent dans le sud de l’Afghanistan, Ahmed Wali Karzaï était accusé d’être impliqué dans le trafic de drogue. Il était un indéfectible soutien de son frère et l’un des hommes les plus puissants du sud de l’Afghanistan.

« Nous pouvons confirmer qu’il a été tué », a déclaré à l’AFP le porte-parole des autorités provinciales de Kandahar, Zalmay Ayoubi. Selon un de ses proches, Ahmed Wali Karzaï a été abattu chez lui par un de ses gardes du corps alors qu’il recevait des invités.

Les talibans ont revendiqué l’assassinat d’Ahmed Wali Karzaï, frère du président Hamid Karzaï, saluant un de leurs « plus grands succès » depuis l’annonce de la reprise de leurs offensives au printemps. Un porte-parole des talibans, Yousuf Ahmadi a indiqué à l’AFP par téléphone que les talibans avaient chargé récemment Sardar Ahmad de tuer Ahmed Wali Karzaï. Il ajoute que « Sardar Mohammad a également été tué ».

Un membre de l’agence de renseignement afghane (NDS) a indiqué à l’AFP sous le couvert de l’anonymat, que Sardar Ahmad était un ami d’Ahmed Wali Karzaï. « Il avait rendu visite à Wali à son domicile. Ils étaient seuls dans une pièce, il a sorti son pistolet et l’a tué. Les gardes du corps se sont précipités dans la pièce et ont abattu Sardar », a déclaré cet agent de la NDS.

K. Gabriel Kambou

Burkina 24

 

 

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page