Libye : l’UA reconnaît enfin le CNT

La suite après cette publicité

L’Organisation africaine, UA a reconnu hier mardi 20 septembre 2011 le Conseil national de transition (CNT) comme le représentant du peuple libyen. L’annonce a été faite à travers un communiqué du président en exercice de l’Union africaine, Théodoro Obiang N’Guema.

Il a fallu plusieurs mois de tergiversations et d’opposition entre les différents membres de l’union, pour finalement abouti à cette décision. Ce n’était qu’une question de temps ; et à partir du moment où le régime Kadhafi n’existe plus et que le CNT entend former un gouvernement de transition prenant en compte toutes les parties, l’UA se voit plus ou moins contraint à faire un choix, le bon et raisonnable.

Le communiqué énonce que «Les dirigeants du Conseil national de transition, dans une lettre (envoyée à l’UA) le 5 septembre, ont fourni des assurances de leur engagement 1/envers le continent africain, 2/ à donner la priorité à l’unité nationale et à rapprocher toutes les parties libyennes, sans aucune exception, pour reconstruire le pays, 3/ à protéger tous les travailleurs étrangers en Libye, y compris les migrants africains».

Des garanties non négligeables qui ont accompagné et motivé la nouvelle décision de l’UA.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page