Egypte, Moubarak risque la pendaison

Hosni Moubarak comparaît sur sa civière. Ph:france24.com

Hosni Moubarak, l’ancien président d’Egypte déchu par la pression de la rue le 11 février 2011 sous le printemps arabe risque la peine de mort par pendaison. C’est ce qu’a requis le ministère public au cours du procès ce jeudi 5 janvier 2012, une sentence qui peut être prononcée contre lui malgré son âge avancé (83 ans).

La suite après cette publicité

Ses co-accusés risqueraient également le même sort, s’ils sont reconnus coupables des faits qui leur sont reprochés. Plusieurs chefs d’accusation pèsent sur l’ancien dictateur égyptien et ses co-accusés, allant de la corruption à l’abus de pouvoir en passant par la répression  de la contestation populaire qui aurait causé la mort de 850 personnes.

Le verdict sera connu d’ici le 10 janvier prochain pour ceux-ci qui clament toujours leur innocence.

source : rfi.fr

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page